Ce que personne ne vous dit sur votre corps après l’accouchement

Quand j’ai su que j’étais enceinte, j’ai eu le temps de me faire à l’idée et de me préparer à toutes les éventualités qui se présenteront une fois que mon bébé sera né : nuits blanches, pleurs de bébé, plus de vie sociale ou presque, cernes, bref les choses basiques qui 1 an et 3 mois plus tard n’ont pas été les plus dures à supporter car mon bébé a été facile à vivre.

J’ai mis énormément de temps à écrire cet article, j’ai même failli ne jamais l’écrire mais à la fin, je me suis dit qu’il fallait que j’en parle car j’aurai vraiment aimé savoir ce qui m’arriverait outre ce que tout le monde sait déjà et pouvoir m’y préparer.

J’aurai aimé lire un article comme ça, sans langue de bois sur le vrai côté pas glam du tout de la vie après l’accouchement.

Le plus dur au fait, c’était tout ce dont personne ne m’avait parlé. Même pas les femmes qui avaient déjà eu un enfant dans mon entourage, histoire que je me prépare psychologiquement à les affronter. Même pas la sage femme des cours de préparation à la grossesse. Elle nous a parlé des problèmes mineurs cités plus hauts comme si c’était les pires choses qui arrivent à une nouvelle maman alors qu’en réalité, il y’a pire.

Comme si c’était un secret que tu ne découvres qu’une fois devenue mère. La fameuse société secrète des mères dont parle Florence Foresti dans son sketch sur la maternité si vous connaissez. Regardez le. Il est excellent.

*

**

Honnêtement je ne me rappelle plus en détails comment s’est déroulé ma grossesse. Je vous jure. C’est méga étrange. Tout ce dont je me rappelle, c’est que je savais que c’était horrible. Que j’ai vomi et que j’ai été désagréable. Mais me rappeller de tous les détails, impossible. Dans ma tête c’est tout flou.

C’est vraiment bizarre car j’arrive à me rappeller des parfums, des sensations et même de mes émotions par rapport à une situation mais pour la grossesse zéro.

Quand on dit qu’on oublie tout quelques mois après avoir accouché, ce n’est pas une blague.  En revanche, s’il y a une chose que vous ne risquez pas d’oublier, ce sont les changements de votre corps après avoir mis au monde votre bébé. Je vous préviens, la suite va être gore.

C’est parti. 🙂

Vous allez perdre du sang. Beaucoup de sang.

Vous jubiliez d’avoir sauté 9 mois de règles douloureuses et chaque mois vous vous disiez, « oh qu’est ce que c’est bien de ne pas avoir de règles »? C’était bien hein? Mais comme on dit chez moi, « doudougbé toutougbé ». Ce qui veut dire littéralement que tout se paie ici bas.

Vous avez profité d’un truc au calme, bah vous devriez payer un jour ou l’autre pour ça. C’est la nature, c’est comme ça. Allez demander à François Fillon. Et la grossesse n’y déroge pas.

Ces 9 mois sans règles, vous allez les payer en 2 à 6 semaines au pire d’affilées d’écoulement de sang non stop. Et puis il y a la dose hein. Plus des bouts de reste de tissus qui restaient dans l’utérus. Une horreur. J’étais choquée la première fois que j’en ai vu. Je me suis dit comment cette horreur pouvait sortir de moi. C’était trop dégoutant. Haha.

En réalité, ça n’a rien de choquant. C’est juste le signe que l’utérus revient à la normale et ces bouts de tissus ont même un nom. Ca s’appelle des lochies. Je vous invite à lire cet article explicatif et bien détaillé sur le sujet.

Le plus glam dans tout ça c’est que les serviettes hygiéniques normales ne vous serviront à rien. Sinon vous les changerez toutes les 30 minutes et tacherez tous vos vêtements. Vous n’aurez pas droit aux tampons non plus.

Il faudra porter des couches de grand mère (les Tena Pants) qui vous pandouillent aux fesses et des culottes jetables pendant tout ce temps. Glam j’ai dit. 😉 Et le jour où ça s’arrêtera, vous serez contente le mois prochain quand vous aurez vos gentilles règles douloureuses.

La montée de lait va être votre pire cauchemar

Si vous allaitez.

Le lendemain de notre retour à la maison, j’ai décidé de me faire plaisir en buvant une coupe de champagne. 9 mois sans champagne, c’était trop. Donc j’avais prévu de ne pas allaiter mon bébé cette nuit et de lui donner un biberon de lait que j’avais préalablement tiré.

J’ai donc bu mon champagne, gavé mon ventre de sushis et de makis (interdits pendant la grossesse) et je vais me coucher. A deux heures du matin, je sens une douleur horrible dans mes seins.

Je me réveille et j’allume la lumière tellement j’avais mal et que vois-je? Ils étaient duuuuurs et gonflés comme s’ils allaient exploser. Je n’avais jamais autant pleuré. Car même si je savais que ça arrivait, je ne m’attendais à une douleur aussi atrooooce.

J’ai donc du tirer mon lait pour désengorger mes seins. Et je ne vous raconte pas la douleur que j’ai ressenti quand j’ai mis la valve de la pompe au bout.

La bonne nouvelle, c’est qu’une fois désengorgés, bah tout rentre dans l’ordre. Mais à quel prix? Sautez la tétée de votre bébé pour vous faire plaisir et vous verrez la partie extrême de plaisir que vos seins vont vous réserver. Et je vous épargne les détails sur les crevasses. Une vraie saloperie.

Vous allez avoir des contractions douloureuses après l’accouchement.

En plus du sang qui coule. Ouiiiii. Au fait c’est votre utérus qui se remet en place. Maintenant que vous avez accouché, il faut qu’il retourne à sa place habituelle. Donc dans sa montée, elle va produire des contractions, comme celles de sa descente. Ca va être douloureux. Et ça va durer quelques loooongs jours.

La bonne nouvelle, c’est que vous pourrez vous reshooter tranquillement à l’Advil ou au Nurofen à condition de ne pas allaiter. Sinon, c’est Spasfon à gogo ou Doliprane. Sauf qu’on sait toutes que le Doliprane c’est une grosse blague.

Vous allez vous sentir moche dès que vous sortirez de l’hôpital.

A l’hôpital je n’ai pas vraiment fait attention à mon corps. J’avais juste envie de dormir et de manger des sushis. Une fois devant mon miroir à la maison, seule face à mon corps, c’était la désillusion totale. J’avais l’impression que j’étais toujours enceinte d’au moins 6 mois.

Noooon votre ventre ne s’aplatira pas en deux jours. Sinon ce serait trop facile avouez.

A l’accouchement, vous allez vous délester d’un bon nombre de kilos qui incluent le bébé, le placenta et le liquide amniotique entre autre. Sauf qu’une fois levée du lit d’accouchement, vous allez vous rendre compte que votre ventre est toujours gros, comme si vous étiez enceinte toujours enceinte. Et en tapant dessus, ça fera un bruit bizarre. Blorp blorp. Comme si vous tapiez sur un ballon de foot dégonflé.

J’ai vraiment mal vécu ce moment.

J’avais l’impression que j’étais bousillée. Le pire, c’est que quelque soit la pêche que vous avez, vous ne pourrez pas reprendre le sport aussi facilement. C’était dur pour mon moral car il faut passer par la case « rééducation du périnée » avant.

C’est là qu’on sort les gaines et les waist shapers pour cacher la proéminence du ventre. Allaiter vous aidera à perdre ces kilos mais boire de l’eau chaude aussi. Moi qui déteste la soupe, je m’en suis gavée pendant au moins cinq longs jours.

Je traine encore quelques kilos car je les ai laissé trainé en mangeant tout le temps. J’étais frustrée de n’avoir pas pu manger lorsque j’étais enceinte alors je ne me suis pas privée une fois que j’ai accouché. Du coup, au lieu d’en perdre vu que je n’ai pas vraiment grossi pendant ma grossesse, j’en ai gagné.

Vous allez devoir rééduquer votre périnée.

Vous savez, le muscle qui vous soutient vos organes et qui vous empêche de vous faire pipi dessus. Pour en savoir plus, faites un tour sur Wikipédia. Mon article est déjà trop long alors qu’il n’est pas encore terminé.

Ayant bien morflé avec le poids de votre utérus, il va falloir le remuscler à coups de séances chez le kinésithérapeute. Sinon au pire des cas vous risquez une descente d’organes ou au mieux une incontinence. Oui ça fait flipper. C’est méga chiant mais c’est méga important.

Vous allez devoir faire un trait sur intimité.

Dès que vous apprenez que vous êtes enceinte, oubliez que vous avez une intimité. Evacuez toute timidité ou honte, de toutes les façons vous n’aurez pas le choix. Déjà pendant la grossesse, vous aurez à vous mettre à poil à presque tous les rdv. A l’accouchement c’est pire.

Une inconnue (la sage femme) passe vous mettre le doigt dans le vagin toutes les demi heures pour voir à combien de doigt votre utérus est ouvert. C’est assez gênant mais bon, déjà que vous n’avez qu’une envie, celle d’expulser cet être qui vous phagocyte, vous n’en faites pas tout un plat.

Perso, j’ai eu de la chance. J’étais dans un hôpital privé donc je n’ai pas eu droit aux étudiants en stage qui prenaient leur cours en live les yeux rivés sur mon vagin. Ok, c’est pour la bonne cause mais quand même.

Chez le kinésithérapeute ça va être pareil. La honte ou la timidité? Oubliez.

Vous allez connaitre des montagnes russes d’émotions.

Les hormones, les hormones, les hormones.

Les souvenirs douloureux de votre enfance vont ressurgir de nulle part. Vous allez être triste sans raison. Vous allez douter de vos capacités à être mère. Et si vous n’y arriviez pas? Et si votre mari vous quittait en vous laissant seule avec votre enfant? Vous serez irritables pour rien. Etc.

Ce lot de sentiments contradictoires est du aux hormones qui sont en chute libre dans votre organisme et peut conduire au fameux baby blues qui dure quelques jours. Surtout ne vous isolez pas. Parlez en à votre médecin et discutez en avec votre partenaire. Acceptez qu’on vous aide avec votre bébé et reposez vous au max. J’ai écrit un article sur comment bien vivre ses premiers mois en tant que mère. Il pourra vous aider.

Vous allez souffrir sur le trône. 

Votre premier passage sur le trône va être douloureux. Bon, je vous l’ai dit, depuis la naissance de mon fils, je suis une décomplexée du caca. Une décomplexée tout court. J’appelle un chat, un chat.

Faire caca (oui tout le monde fait caca, faites pas les choquées) après avoir accouché est un vrai calvaire. J’ai eu l’impression de frôler la mort. C’était pire que l’accouchement en lui même. Pourquoi personne ne m’avait prévenu?

Même si ça n’aide pas vraiment, mangez des pruneaux et buvez de l’Hépar. Ca ne vous fera pas de mal en tout cas. Surtout, prenez votre mal en patience et prenez votre temps. C’est le seul conseil que je pourrai vous donner.

Vous allez détester votre mari.

Bon pas dans le vrai sens du terme. Enfin si un peu. En plus les hormones vont vous aider un peu à le détester encore plus.

Tu portes un bébé pdt 9 mois, tu vomis, tu n’as pas le droit de boire du champagne pendant 9 mois ni de manger des sushis et la crevette qui sort ressemble à qui? A son putain de père. Je ne sais pas si ça n’est arrivé qu’à moi que mon fils ressemble à son père a sa naissance et n’ai rien de moi qui saute aux yeux. Heureusement qu’avec le temps, ça s’arrange.

Il se peut que vous détestiez tout votre entourage aussi. Tout le monde n’en a que pour le bébé alors que vous avez besoin d’autant d’attentions que ce petit bout d’homme.

Dites le et demandez de l’aide si vous en avez besoin, car notre société est tellement concentrée sur les bébés qu’elle en oublie celles qui ont morflé pour donner la vie. Et comme c’est facile de mettre tout sur le dos des hormones, profitez en. 😉

Faites une croix sur le sexe.

Pendant quelques semaines, oubliez.

Avoir une vie sexuelle après l’accouchement? Dafuq is dat? Ok, le sexe c’est la vie. Vous pensez qu’on fait les bébés comment? Les prudes quittez mon blog. Mais quand vous accouchez, dites vous que pendant au moins les 3 premiers mois, c’est zéro galipettes.

Malgré vos gros seins, vous êtes fatiguée, émotionnellement lessivée, avez les cheveux gras et pire vous avez honte de votre corps. Non ce n’est pas ça le pire. Le pire c’est que votre vagin est à bout et que votre libido est inexistante. Votre enfant vous accapare et malheureusement, l’homme est relégué au deuxième plan. C’est comme ça. Et si c’est un bon compagnon, il sera aussi fatigué que vous et ne vous embêtera pas avec ses pulsions.

Normalement tout rentre dans l’ordre au bout de 2 à 3 mois. Au pire 6. Discutez en avec votre partenaire. Toujours. Et essayer de trouver des solutions ensemble car il ne faut pas laisser disparaitre complètement votre libido. Au pire des cas s’il n’arrive plus à tenir, bah, il a deux mains. Qu’est ce que vous voulez que je vous dise?

*

**

Et encore, je suis sure que ce n’est pas tout. Là je vous ai juste parlé de ce que j’ai vécu. Et encore, je vous ai épargné le mal de dos que j’ai trainé pendant un long moment et cette sensation d’être complètement dépendante de son bébé que j’ai détesté les premiers mois. Donner la vie, c’est duuuuur.

Et je rappelle que je n’ai eu ni d’épisiotomie ni de césarienne. J’ai une amie qui a eu une épisiotomie et plus de 6 mois après la naissance de son bébé elle en morfle encore.

Oh n’ayez pas peur. Hahaha, c’est facile à dire je sais. Mais regardez moi, je ne suis pas morte. Même si j’avoue qu’à cause de tout ça, je doute d’en faire un deuxième. Et puis en réalité tout votre entourage s’en fout de comment vous êtes car pour eux, vous êtes une super héroïne.

Vous avez donné la vie. Donc comme je le disais à une amie il y a quelque temps, à moins d’être un mannequin et d’avoir besoin de votre corps pour gagner de l’argent, rien à foutre.

Vous pouvez envoyer se faire foutre toute personne qui fera une remarque sur votre corps et mettre tout ça sur le dos des hormones. Hahaha. Profitez de votre ventre encore gros les premières semaines après l’accouchement pour passer encore quelques temps par la file prioritaire. Hahaha. Bah, il faut qu’il serve à quelques chose à part vous énerver ce ventre tout blorblorpant. Et si vous avez chopé une sciatique comme moi, ne vous en privez pas.

*

**

Si vous avez vraiment envie d’avoir un enfant, ne vous laissez pas influencer par les désagréments cités plus haut. D’autres l’ont fait avant. On ne sera ni les premières ni les dernières à le faire. Même si ça fait flipper, ça passe. Mais on a le droit d’être au courant de tout ça avant de se lancer.

Préparez vous juste mentalement à ces éventualités dont personne nous vous a parlé par le passé pour vivre votre post-accouchement plus facilement et plus sereinement.

Vous avez mis 9 mois à créer la vie. Vous avez besoin d’autant de temps, voire plus pour retrouver votre corps. Ça ne va pas être facile mais comme on dit « no pain, no gain ».

Et puis on a des métabolismes différents. Et il y en a qui en font 3, 4, 5 enfants sans soucis. D’autres vont vite récupérer tandis que certaines vont mettre beaucoup plus de temps. Ne vous mettez pas trop la pression. Si, un peu quand même si vous souhaitez retrouver votre corps. Car bien se sentir dans son corps aide quand même à bien se sentir dans sa tête.

Mangez sainement, demandez de l’aide si vous en avez besoin, faites votre rééducation du périnée, parlez de vos moindres soucis avec votre partenaire ou à votre médecin et surtout ne vous isolez pas. Reprenez une activité physique dès que vous en aurez l’autorisation car ça vous aidera à raffermir votre corps.

De toute manière, dans cette vie, on a jamais rien sans rien. Mon bébé est adorable, en bonne santé et nous apporte sa dose de bonheur tous les jours et ça ne me dérange pas qu’un si beau cadeau ai mérité quelques désagréments.

Je suis reconnaissante d’avoir eu des gens aimant dans mon entourage qui m’ont aidé à m’en sortir pendant ces moments. Mention spéciale à mon mari. You’re the real MVP, boss.

Ce qui est drôle, c’est qu’aujourd’hui, j’y repense avec du recul mais psychologiquement, je ne suis pas prête d’en faire un deuxième. Pas encore. Pas tout de suite. Un jour peut-être. Ou pas.

Je porte un pull Zara, un Jean Primark et chouchou un ensemble Tape à l’oeil et des chaussures Obaïbi.

Et vous les mamans, comment s’est passé vos premiers mois après l’accouchement? Avez vous vécu d’autres situations dont vous pourrez nous parler pour aider les futures mom-to-be?


Pas le temps de lire? Cliquez sur le bouton « Pin It » sur l’image pour l’épingler sur un de vos tableaux Pinterest pour le lire plus tard. 😉

Shop the post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

196 Commentaires

  1. Derouin wrote:

    Juste merci !!!!!!!!!!! Ça fait du bien d’avoir un peu de sincérité dans cette société

    Posted 12.28.21 Répondre
  2. Kamilah wrote:

    Bonjour. Deja merxi de partager votre expérience. Je suis a mon deuxième bb . La première jai eu un accouchement traumatisant car j’avais a faire a une sage femme sans expérience alors que mes contractions étaient rapide et gerable. Deuxième bb c’était hyper facile contraction 3h et juste au bout de 3 poussée le bb est sorti un gros bb de 4kilo700.
    Ma première expérience de mère était l’enfer les premiers mois je me sentais incapable nulle et je me répétais en longueur de journée que jetais pas une bonne mère.. je pleurais même mais après jai eu ine nounou qui m’aidait petit a petit la peur a disparu. Physiquement javais vite repris mon poids d’avant grossesse mon corps etait bien apart klk vergetures. 10mois après pendant que ma fille allaitait je suis tombé enceinte du deuxième.. jetais pas prête pas du tout .. j’ai pleuré souhaiter qu’il disparaisse ( je regrette ) mais au final j’ai accouché et je ladore plus que tout ❤️
    Javoue que les premier mois etaient balaise vu que javais de l’expérience mais côté corps un changement dont je m’attendais pas du tout. Un gros ventre flasque striller laid à mourir des seins tombant ma morphologie toute entiere a été modifiée et mon fils a 9mois et rien na changer. Jai honte de me voir j’ai essayé le sport le regime mais les degats sur le ventre et les seins sont loin de partir.
    Je pense quil fait vraiment se préparer psychologiquement à l’accouchement se préparer a tous ses changements et accepter. Je vois souhaite juste de tomber sur klkun qui va pas vous repeter en longueur de journée votre changement morphologique. Qui comprendra aussi et vous accompagnera car il le seul qui vous vera vraiment nu .
    Big up a tous les mamans que Dieu vous benisse ❤️

    Posted 3.6.21 Répondre
  3. Di Giorgio Charlène wrote:

    Bonjour a toutes
    J’ai accoucher le 5 août 2020 un petit garçon du nombre Soren . Déclanchement par tampon 22h de travaille qu’elle souffrance. Péridurale faite en deux trois mouvement et évidement elle étais inutile .
    Tous allée bien au bout du troisième jours pédiatre me dis qu’ont peut rentré à la maison . En ben non bébé c’est mis en apnée qui a durée 55 min malgré les aspirations nasal. Du coup néonatale trois jours . J’étais en pleine chute hormonal et très faible du coup tentions a 16 et demis malaise ect… A la sorti tous étais parfait a par les désagréments du post accouchement qui ne le gène pas trop . Quelques semaine plus tard bébé se remet dans la nuit en apnée avec arrêt respiratoire du coup urgence bébé hospitalisé 5 jours . Depuis je n’arrive plus à m’en remettre . Bouffe de chaleur constante,suer, tremblements,vertige palpitations cardiaques douleur thoracique ,sciatique ,perte de mémoire visons trouble . Crise de panique a répétition . Merci au problème de la vie et aux chutes d’hormone. Je rentre de le 6 ème mois post accouchement j’espère que sa va s’améliorer avec le temps

    Posted 1.23.21 Répondre
  4. Anna wrote:

    Votre article est top ! Je suis enceinte de mon premier et j’avoue que l’après accouchement me stresse un peut.
    Une très bonne amie m’a parlée des fameux saignements après la grossesse mais je ne pensais pas que sa pouvais durer aussi longtemps.
    Merci beaucoup pour toutes ces infos .

    Posted 1.1.21 Répondre
  5. Océ wrote:

    J suis en pleure tu m’as tué
    Si j’avais pu lire cet article pour ma première grossesse ca m’aurait bien arrangée effectivement ! Je suis tombée dessus par hasard (j’attends ma deuxième et je cherchais comment éliminer la rétention d’eau, que t’aurais pu ajouter du coup )
    Je confirme la totalité : le sang, le mal de dos, les premiers jours aux toilettes, le manque d’équilibre au réveil du à la péridurale, les gens qui t’ont fait chier pendant toute ta grossesse pour pas que tu portes une ramette de papier car il faut faire attention à toi puis qui te calcule plus une fois le bébé né…
    Bon… pour preuve j’attends la deuxième c est pas si traumatisant, mais il est claire que personne ne m’en avait parlé c était la grande découverte toutes ces horreurs
    Bon comme tu dis : ne pas s’arrêter à ça sinon la reproduction de l’homme se terminerait. Rien est insurmontable dans la vie !
    Mais…. Il faut admettre que ces sujets ne sont pas assez exploités et que c’est top de voir ENFIN un article sur ces « détails » qui comme tu dis sont finalement plus important que « tu ne vas pu dormir après l’accouchement profite »… Merci à toi

    Posted 12.5.20 Répondre
    • Julie wrote:

      C’est top un bébé mais c’est dur au début. On ne s’est jamais autant disputer avec mon mari depuis qu’on est parents. On a pas été épargné non plus, handicap pour bébé (avec 2operations à moins de 3mois) et inondation de la maison. Le stress, la fatigue, l’allaitement, l’organisation à 3,.. Pas facile mais on y arrive tous. Faut aussi affronter les commentaires / conseils des gens (vous devriez faire comme ça, vous ne faites pas ça ?? Vous ne faites pas assez ou trop,..). Heureusement nos bébés nous rendent pleins d’amour avec leur sourire. Soyez heureux surtout avec un bébé en bonne santé !

      Posted 10.13.21 Répondre
  6. Yvette wrote:

    J’adore. C est tellement bien décrit.

    Posted 11.22.20 Répondre
  7. Ibriga wrote:

    Waouh
    Déjà merci pour cet article bien écrit et agréable à lire .
    Je ne suis pas encore maman et je ne le serai pas avant un moment mais j’ai beaucoup appris à travers tes lignes .
    Par exemple je ne savais rien des saignements post partum si important ni de la rééducation du périnée à faire ou encore les difficultés à faire caca.
    Merci d’en parler. On nous explique au lycée comment se développe la grossesse jusqu’à l’accouchement mais rien concernant l’après.
    Ça aiderait bien de femme à moins complexer si on en parlait .
    Bravo

    Posted 11.20.20 Répondre
  8. Sunny wrote:

    Merci pour cet article qu’un ami m’a fait découvrir !
    Effectivement tout ce que tu racontes sur le après m’est arrivé, le baby blues, saignements abondants… Et j’en passe perso mon premier accouchement a été un enfer le coeur de ma fille ralentissait a chaque contraction, la flippe a chacunes d’elle… Péridurale mal dosé un moment stone, le moment d’après hurlante de douleur… Et cerise sur le gâteau hémorragie a la fin délivrance manuelle et on fait sortir le papa de la salle en catastrophe ! Pour moi épisiotomie sinon c’est pas drôle 8 points 4 internes, 4 externes je crois les sages femmes sur parole on ne peut pas vérifier… Ahhh oui comme tu le dis si bien le kiffe de la première selle que les sage femmes attendent impatiemment mais pas toi !!! Hein parce qu’on le sait on va dérouiller… Perso j’ai eu le droit au petit bonus dont je n’ai pas lu dans ton article celui des hémorroïdes très glamour soit dite en passant !
    Comme toi le retour à la maison difficile mais bon je vais pas reprendre tes termes tu expliques très bien le après sauf que moi ma mère elle est venue pour me faire faire les vitres oui oui !!!
    Bref pas de deuxième envisager pour moi non plus puis le temps passe et oui on remet ça à croire qu’on aime souffrir nous les femmes on a sûrement un côté un peu maso… Deuxième accouchement pire que le premier bébé 4,600kg en voies basses on te dit pas de césarienne le premier est sorti le deuxième sortira aussi ok je vous crois!!! Ben non bébé sorti de force avec les forceps j’avais pas testé pour la première : résultats mon bébé clavicule cassée et étirement du plexus brachial trop cool non?! Rien a faire a part attendre que cela se remette tout seul cool! Bon je suis AS donc ça va je gère !
    Épisiotomie encore point trop serré paff un petit coup de scalpel pour faire sauter le point et la horreur tu hurle de douleur ! Les hémorroïdes on en parle pas.avec le poid de mon fils j’ai mis plus d’un an à m’en remettre ! Tout ça pour dire que celles qui disent que l’accouchement est le plus beau jour d’une vie heu ça dépend pour qui!
    Je ne regrette pas mes 2 gnomes 8&4 ans ceux sont les amours de ma vie mais j’avais envie de partager mon expérience donc merci de m’avoir permis de le faire grâce à ton article !
    Bon courage à toutes les mamans

    Posted 11.18.20 Répondre
  9. Jeanne wrote:

    Merci Merci Merci pour cet article. Je suis actuellement enceinte, et c’est le premier article que je lis aussi honnête. J’aime beaucoup votre écriture, votre façon de vous exprimer.

    Posted 9.8.20 Répondre
    • De Balbine wrote:

      Bonjour, et mille fois merci pour cet article. Mon dieu j’aurais tellement voulu lire ça plus tôt, j’aurais au moins pu me préparer psychologiquement.
      Pour moi ce fût un enfer, malade les 3 premiers mois vomis etc. Je tombe sur un obstétricien qui dis devant mon conjoint que vu la taille du bébé et son poids la date de conception et finalement fausse et qu’il a dû être conçu bien avant ( sachant que pr raison professionnelle mon homme n’était pas présent à la dites date! embrouille)
      Finalement on change de professionnel et ça se passe mieux.
      Bref au final bébé grand et gros à 8 mois on m’en dis qu’il va falloir me déclencher pour éviter une césarienne et que bébé ne souffre pas au moment du passage.
      Rdv donc à 17h à l’hôpital, là sans aucun renseignements on nous dis rien juste de patienter ( plus de deux heures d’attente dans le flou) au final on nous installe moi et mon compagnon et on me dis qu’il va falloir me mettre un baloné car mon col est trop long trop fermer. On me loupe deux fois je pisse le sang finalement on me le met, contractions pendant deux heures on m’envoie à la chambre et on me dis d’attendre de 19h à 4h du matin je pleure on me dis que c le but d’avoir des contractions je tiens finalement à 6h je demande à le retirer car je n’en peu plus. On m’engeule Me dis que du coup ça n’a servi à rien et qu’on va essayer autre chose au final pendant 3 jours j’ai souffert on m’a aussi mis le tampon, qui n’a pas marché on a décoller les membranes, remis le baloné, enlever le baloné rompus la poche des eaux et attendu encore avant de le mettre le produit de déclenchement et la péridurale. Finalement à 8 mon col ne bouge plus bébé est en souffrance césarienne d’urgence je sent tout la péri ne marche pas l’anesthésiste si reprend à 4 fois je fait une hémorragie mais bébé va bien. Au final 4 heures sur la table Je me réveil on viens on m’appuie sur le ventre devant 5 personne tte les 20 min pr regarder l’écoulement de sang de mon vagin. Je me sent sale et humilier. J’ai un tuyaux avec un bocal de sang sous mon pansement de césarienne une sonde urinaire. Je pleure pas de douleur mais parce qu’on ma voler mes premiers instant avec mon enfant à jamais mon premier accouchement ma dignité et le respect avec lequel j’aurais voulu qu’on me traite. L’après Accouchement n’est pas mieux suintement de la césarienne après « l’arrachage » de mon tuyaux alors qu’on me disais de nettoyer au savon sous la douche lol. J’ai du avoir des pansements à la maison pendant 2 mois à cause de ça, j’ai des adhérences car je n’es peu pas là masser sans fermeture total. Sans compter tout les inconvénients dont tu parle plus haut. Mon fils a 3 mois aujourd’hui en bonne santé je l’aime à la folie mais n’oublie pas qu’on a failli mourir tout les deux. Je ne referais pas un deuxièmes je suis traumatisée à vie. Je ne souhaite ça à aucune futur maman et espère qu’on finira tte par dire les vérités qui fâche au prochaine génération.

      Posted 9.21.20 Répondre
  10. Elsa wrote:

    Bonjour et merci pour ton article criant de vérité. C’est exactement tout ce que je reproche au système de soins. De ne pas nous préparer à l’après. Même notre pédiatre nous dit qu’il aimerait bien rencontrer les futurs parents avant la naissance. Pour que ce soit moins difficile.
    Même si les équipes de la maternité ont été super avec nous, je suis sortie d’hospitalisation avec énormément de questions sans réponses. Et même ma sage-femme de ville ne m’a pas aidé là-dessus. Je me suis sentie très seule quand mon conjoint a repris le travail. Seule avec bébé et le toutou à s’occuper en plus. Et l’aide que belle maman me proposait pour prendre soin de notre maison, je l’ai refusé car je ne voulais pas qu’on me voit dans cet état là de déprime, de détresse, d’euphorie tout ça à la fois. Et surtout la tête de zombie H24.
    La transition avec l’arrêt de l’allaitement et le retour du désir sexuel aussi a été compliqué. Car le sein nourricier est aussi le sein du désir. Ça été dur pour moi de retrouver une sexualité. Surtout quand bébé pleure à chaudes larmes en plein câlin ! Le sentiment de culpabilité me faisait arrêter tout pour prendre bébé dans mes bras et me sentir soulagée.
    Donc encore merci pour ton article. Ce genre de témoignage devrait être décomplexé. Mais notre société est encore bien en retard sur beaucoup de choses surtout concernant les femmes.
    Alors on ne lache rien et on continue de dire les choses !
    Bon courage à toutes. Et profitez du bonheur d’être maman !
    Bien à vous.
    Elsa.

    Posted 8.19.20 Répondre
  11. El mlahi wrote:

    Bonjour pour de dire que ton article ma bien fait rire tu a dit la vérité que tout femme cache je me suis reconnue et pourtant j ai fait 2ème bebe et je de dit que les douleurs de après accouchement elle passe mieux que pour le 1er ton corps et ton cerveau on déjà connu ça lol mais tu a des surprises pendant la grossesse j ai u des fuites urinaire attention a toi si tu rire beaucoup ou tu tousse ça coule

    Posted 7.16.20 Répondre
  12. Seydi wrote:

    J’ai lus cet article et je mis vois c’est comme si c’est moi qui revivait tout cela. J’ai souffert durant 9 mois, vomissements, fausse contractions,mal de tête, je ne dormais pas la nuit. A peine accouché c’est pire que la grossesse entre l’allaitement laver le linge et t’en d’autres rien que d’y penser je suis malade mais bon avec tous l’amour qu’on porte à son bb tout n’est que passage.

    Posted 5.17.20 Répondre
    • Lise wrote:

      Coucou! Ton article est juste parfait !
      J’ai vécu sensiblement la même chose or le fait que j’ai eu 5 point de souture interne, et un énorme souci de bassin..
      Les 2 premiers jours je pouvais me lever mais plus le temps passait et plus c’était impossible, ça me faisait tellement mal et le jour de ma sortie impossible de marcher correctement, impossible de m’endormir le soir tellement j’avais mal et en même temps de grosse difficultés à me positionner dans le lit. Je pleurait des que bébé m’appelait parce que je savais que j’allais mettre du temps pour subvenir à ces besoins, le temps de réussir à me lever, et de réussir à la sortir du lit, j’avais une peur bleu de perdre l’équilibre et de tombé par terre avec elle dans les bras.. J’ai vu des médecins, j’ai passé IRM, scanner, j’ai vu un ostéopathe plusieurs fois.
      Le temps est passé, ma fille va avoir 2 ans en septembre, et j’ai toujours parfois ces douleurs. Je peu marcher, me lever et bouger dans le lit, mais quand je fais du sport, où que je bouge beaucoup dans la journée mon bassin me rappel qu’il faut que j’y aie molo. Ça fait flipper car j’aimerais être enceinte une seconde fois et j’ai peur. Peur que ça recommence voir peu être pire ? Je ne sais pas, en tout cas merci beaucoup pour cette article que j’aurais aimé lire pendant ma grossesse !

      Posted 7.24.20 Répondre
  13. Alex wrote:

    Franchement ton article est génial !!! Ça fait du bien d’entendre des choses similaires à mon expérience… Personne ne parle jamais de ça… que ce soit les professionnels ou les gens de notre entourage… Comme si c’était tabou ou que ça faisait de toi une mauvaise mère… Merci de faire déculpabiliser !!
    Bonne continuation à toi !!!

    Posted 1.31.20 Répondre
  14. Charlotte wrote:

    Merci pour cet article, on parle trop peu du post-accouchement et de ses difficultés… On est loin d’imaginer à quel point c’est dur. Peut être parce que bien souvent notre mémoire efface plus facilement les souvenirs désagréables ? Pour ma part, vu de l’extérieur je fais partie des « chanceuses » : accouchement par voie basse physiologique donc avec juste une petite déchirure, périnée au top assez rapidement, pas de séquelles de ce point de vue, reprise des rapports après 15 jours, bébé en forme, souriant, sociable, allaitement peu douloureux, et 5 mois après j’allaite toujours et il ne me reste que 2 kg à perdre (j’en avais pris 17) et j’ai retrouvé mon ventre plat ou presque… Oui mais… Si j’ai perdu mes kilos si vite c’est que j’ai fait une hémorragie de la délivrance par rétention placentaire (rachianesthésie, révision utérine, transfusion, tout ça…) qui m’a laissée très affaiblie et anémiée, donc j’ai puisé dans mes réserves pour tenir le coup, que ma fille passait sa vie à manger et à réclamer le sein les 2 premiers mois (elle prenait 400g par semaine et je perdais 1 kg…) Et puis du coup les vergetures se sont invitées sur mon ventre 6 semaines après l’accouchement… Parce que 17 kg en plus en 9 mois, ma peau a supporté, mais 10 kg en moins en 1 mois et demi c’était trop… On ajoute à ça un gros baby blues, à pleurer au moindre truc (style « on mange quoi ce soir ?- de la pizzaaaaa » ) et les vieilles angoisses qui remontent (« je serai jamais une bonne mère, je sais pas comment faire… ») Ma fille était et est toujours adorable, je l’aime plus que tout, mais elle réclamait les bras en permanence au début, on était épuisés. Elle aime sortir et voir du monde donc vue de l’extérieur elle fait partie des bébés trop cool. Mais même aujourd’hui au quotidien ça reste compliqué de la poser, dans son transat ou son parc plus de quelques minutes si on n’est pas juste à côté. La fatigue est toujours là, et à la moindre nuit pourrie ressurgit de plus belle (dos cassé, mal partout, migraine…) Et j’ai gardé deux jolis souvenirs : des migraines grâce aux anesthésies et à la brèche que j’ai eu après l’accouchement, et un RGO que je n’avais pas avant la grossesse et qui m’empêche de manger trop lourd le soir sous peine de me tordre de douleur… Et puis dès qu’on essaie d’aborder le sujet, parce qu’il y a des moments où on aimerait en parler, les gens eux essaient de l’éviter et minimisent notre vécu… Nous on voulait un enfant, un seul, on ne regrette rien car notre fille nous apporte un immense bonheur, mais on n’en fera pas un deuxième… Alors merci d’aborder ce sujet encore trop tabou. La maternité c’est un chemin semé d’embûches, rien n’est simple comme on voudrait nous le faire croire trop souvent…

    Posted 11.22.19 Répondre
  15. Kenisha wrote:

    Tres bon article franchement non mais je sais pas pour vous les mums moi j’ai accouché il ya 5mois et j’ai toujours les séquelles de ma grossesse j’ai des éruptions cutanées au niveau des fesses… avez-vous eu aussi ça ?

    Posted 11.12.19 Répondre
  16. Olivier wrote:

    Bonjour ma belle,

    Pour tout te dire je suis enceinte de bebe 2 et ma première grossesse était comme tu l’as décrite. On nous parle pas assez de l’après accouchement d’où l’écart que j’ai laissé entre mes 2 grossesses 4 ans. Je me sentais pas prête tout comme toi d’avoir un deuxième puis avec le temps voyant ma fille grandir je me suis dit pourquoi pas c’est le bon moment maintenant j’attends l’accouchement avec impatience mais la peur est toujours de ce moment et de l’après. J’espère que ça se passera mieux bisous ma belle et merci pour ton article

    Posted 9.19.19 Répondre
  17. Mathilde wrote:

    j’ai adorée ton article, plein de sincérité, de bienveillance. Merci beaucoup, c’est un moment que je redoute, je suis de base une flipette alors j’aime bien savoir le pire du pire que je sois prête à tout LOL!
    Merci encore
    PS: vous êtes superbe tout les deux.

    Posted 9.12.19 Répondre
  18. Isabelle wrote:

    J’ai adoré lire cet article. Il est juste top ! Je suis entièrement d’accord avec vous. On ne nous parle jamais de la face cachée de l’iceberg …

    Posted 7.28.19 Répondre
  19. Melanie. K wrote:

    Je suis pas d’accord avec tout ca !
    Tu as raison sur de nombreux sujets, pour ma part les suites de couches ont duré plus de 3 mois..
    Et j’étais terrifiée par l’accouchement, vraiment. Mais finalement c’était un réel conte de fée (merci la péri).
    Il me reste 4 mois après avoir accouché 6kg a perdre, mais comme tu l’as mentionné, on a tellement l’impression de s’être privé que le régime et le sport, c’est difficile se s’y remettre.
    Par contre pour ma part, la choupette pesait 2,7kg et avait un mois d’avance c’est peut être pour moi, ce qui a rendu ce moment agréable. Car j’ai évité l’épisio, la déchirure ou toutes autres atrocités qu’on redoute. J’ai eu un point superficiel, et 5 jours après.. Le sexe était à nouveau dans la place, piano piano, mais c’était une crainte qu’il fallait évincer rapidement dans nos têtes de nouveaux parents. Même si beaucoup de mes amis ont mis effectivement longtemps a reprendre… 6 mois, a cause des déchirures ou autres traumatismes.
    Tu as oublié de parler des varices, des jambes de l’impatiences, de la cellulite qui s’installe pas pendant la grossesse mais pendant les deux mois d’interdiction au sport a cause du périné.
    Mais qu’est ce que c’est bien de lire de la transparence. J’aurai aimé lire ça avant d’accoucher. Mais pour décourager personne, j’ai fais du sport a petite dose pendant toute ma grossesse, j’ai couru, je n’ai eu aucuns dégoût ou problèmes autres que le sciatique et les jambes de l’impatience. Je suis allé a la maternité en pensant que j’avais la gastro, alors que j’étais a 6.. Je n’ai hurle de douleurs que 10min en attendant ma peri. Le reste n’a été que bonheur et fous rires. Chaque femme est différente, et je suis consciente d’avoir eu énormément de chances. Mais ça ne doit pas arriver qu’a moi.. Donc vous êtes peut être la prochaine, qui en parlera avec les yeux qui petillent.

    Posted 7.27.19 Répondre
    • Trysha wrote:

      Ce n’est pas pour être méchante, mais je m’en fiche que vous ne soyez pas d’accord avec tt ça.

      Cet article reflète mon expérience, ma vie, la façon dont j’ai vécu ma période post-accouchement. Je n’ai pas « oublié » de parler des varices et autres joyeusetés dont vous parlez car je n’en ai pas eu.

      Tant mieux pour votre « conte de fée » en passant. Tout le monde ne vit pas les mêmes situations de la même façon.

      Sinon, merci d’avoir partagé votre expérience. Elle sera surement utile à qui de droit. Mais veuillez, lorsque vous racontez vos expériences, ne pas infirmer celle des autres, juste parce qu’elles ne reflètent pas votre réalité.

      Et félicitations pour votre choupette.

      Posted 7.28.19 Répondre
      • Bibi wrote:

        A non mais c’est typiquement le genre de femmes qui énervent !!
        J’ai eu une grossesse vraiment très compliqué et l’accouchement aussi et alors les suites de couches le bad trip total. En plus y’en a qui prenaient un malin plaisir à me dire « a moi c’est passé comme une lettre à la poste !! » « 15/20 minutes chrono »,  » a moi ma grossesse était top, rien pas de douleurs, pas de brûlures d’estomac, je dormais bien, j’avais une pecher d’enfer » etc…. ça m’a énervé et accablé encore plus. Pourquoi moi j’avais tous ces problèmes et pas elles.
        Punaise mais sérieux un peu de retenu, on vient de vous dire qu’on en a ch..r comme c’est pas permis et vous vous venez vous pavaner devant des femmes qui sont en pleine souffrance et parfois même des mois après!! C’est vraiment indélicat de votre part. Comme si nous on étaient pas normales alors qu’en fait y’en a énormément qui vivent cette période très difficilement, on est pas douillettes ou flippettes, c’est très dur pour certaine et c’est la REALITÉ!! Nous on a expérimenté les difficultés auxquelles on ne peut pas être préparé, et ça fait bien longtemps que le fantasme de la maternité parfaite est derrière nous.
        En clair, vous nous les brisez menus et du coup vous empêchez à ces femmes de s’exprimer sur leurs difficultés, (bah oui puisque c’est tout beau tout rose, et puis tu as ton bébé… de quoi tu te plains, et puis y’en a qui ont eu des jumeaux, et Kate Middleton elle est sortie toute pimpante en sortant de la maternité….). Du coup c’est pour ça que beaucoup gardent pour elles leurs difficultés et douleurs ou les minimise de peur d’être jugée comme ingrates ou pire de mauvaises mère. Mais en effet comme on sait que ce bébé on aurait aussi pu l’avoir avec moins de difficultés oui ça fait un peu de peine, par exemple quand tu as tellement mal au dos que c’est le papa qui se charge du bain pendant ses premiers mois oui ça fait de la peine. Alors on a pas besoin de vos  » à pour moi ça c’est super bien passé ». C’est pas une compétition!

        Posted 10.23.19 Répondre
  20. Lily wrote:

    Formidable ! j’attends mon troisième et je suis choquée qu’on ne parle pas plus de tout ça! Bravo d’avoir osé !

    Posted 7.23.19 Répondre
  21. Vanina wrote:

    Merci pour ton article ma belle ! On m’avais un peu parler du après ayant une sœur Bien plus âgée que moi, mais quand ça nous arrive mon dieu lol , je suis maman depuis 6 mois maintenant j’ai eu une belle grossesse un accouchement super et rapide quand même pour un premier. J’ai mal vécu et je vis encore mal le changement de mon corps j’ai pris 14kg et a l’Heure actuelle j’en ai encore 6 de trop 🙁 !! Pourtant pas grande mangeuse je ne comprend pas 🙁 !!
    Le point le plus dur en dehors des douleurs physique sont les douleurs psycho après ma grossesse on été les visites à la maison interminable, et encore jusqu’a présent ma belle famille beaucoup trop présente et imposante qui ne voit que la petite et cette impression qu’ils veulent se l’accaparer si la petite cherche après moi on la détourne et on fait des commentaires j’ose pas trop en parler au papa ayant peur de le blesser j’adore ma belle famille ils ont fait énormément pour nous mais depuis mon accouchement je les trouve pas très aimable avec moi. Désolé pour le roman j’adore ton blog ma belle

    Posted 7.19.19 Répondre
    • Maïa wrote:

      Vanina votre homme est là pour vous soutenir, vous et votre bébé êtes sa famille. Si la situation vous déplaît vous devez le lui dire calmement en lui expliquant ce que vous pensez. Ne vous écrasez pas ou ce sera de pire en pire avec cette belle famille envahisante. L’éducation de votre enfant ne concerne que vous et son père.

      Posted 8.12.19 Répondre
    • Mengou wrote:

      J’ai aimé..
      Ton article donne juste envie de te rencontrer .. Ça se voit que t’es honnête et drôle.
      Je suis a ma première grossesse(13sa) suis tombée dessus par hasard ( Merci Seigneur) .
      J’ai plus peur de l’accouchement alors qu’il y’a pire .
      Merci pour pour ton honnêteté,au moins maintenant je sais a quoi m’attendre.
      PS: VOUS ÊTES SUPERBE SUR LA PHOTO AVEC VOTRE FILS

      Posted 5.11.21 Répondre
  22. Amélie wrote:

    MERCI pour cet article!
    Je me sens moins seule! J’ai accouché il y a deux mois et c’est dur psychologiquement mais aussi physiquement pour toutes les raisons dont vous parlez, alors MERCI! Je commence ma journée certes, avec des cernes, un ventre flasque, mes kg en trop mais aussi avec le sourire!

    Posted 6.4.19 Répondre
  23. Lola wrote:

    J’ai accouché il y a 6mois par Césarienne (de jumeaux)
    On ne m’avait pas dit ce que ça serait avant que je le vive!! Tout le monde me parlait des contractions qui font mal (vous savez chez nous en Afrique il est mal de faire péridurale) donc quand il a été conclu que ce serait par césarienne on m’a dit : « orghhh t’a de la chance !! Tu n’auras pas mal »
    C’est tout ce dont on m’a parlé !!
    On ne m’a pas dit que je n’aurais pas de repos!! J’étais seule avec ma maman de 73ans et ces 2 petits bouts.. une plaie béante , un saignement continuel pendant les 2 mois suivant ma césarienne, pas d’appétit!! sans nounous ni ménagère et ps on souffre de coupure d’eau donc fallait porter des seaux de 5l jusqu’au toilettes !! Je ne vous dit pas le calvaire que jai vécu les 3premiers mois de vie de mes bouts de choux !!jai perdu près de 20kg !!
    Tout ceci est derrière moi.. le plus dur aujourd’hui à 6mois passé c’est mon ventre!! Il est proéminent comme ci je suis enceinte de 4mois!!mais en plus il est toujours noir!!!jai été faire une échographie, et le Dr m’a dit que je souffre d’aerophagie cad j’ai lintest mou il travaille plus donc il est rempli de gaz ! Je suis censée rencontrer un gastro …
    Voilà 6mois passe et je prends toujours du fer parce que je me sens faible!!
    Vraiment depuis mon retour accouchement je ne me reconnais plus
    Je vais essayer le sport mais là je dois avouer que cet état me deprime

    Posted 6.3.19 Répondre
  24. Crankycaro wrote:

    J’aurais pu écrire cette article mot pour mot! Je suis toujours, après 3 ans, révoltée du rêve qu’on nous vend sur la grossesse et l’apres et ce, en permanence! Bravo à toi pour ton récit

    Posted 3.31.19 Répondre
    • Trysha wrote:

      Merci. Je suis comme toi là. Mon fils a 3 ans aujourd’hui et qd les gens me demandent c’est pour qd le 2e, j’ai envie de les massacrer. Avec des mots pas gentils. Hahaha

      Posted 4.23.19 Répondre
      • Bibi wrote:

        Ah comme je te comprends, un mois après l’accouchement y’en a un qui n’arrêtait pas « alors le deuxième c’est pour quand ? » Mais pourquoi les gens ne se contente pas de la fermer ça serait tellement plus simple !!! Je lui ai répondu fais en un déjà et on en reparle, il me répond j’ai 3 filles et là : « oui mais tu les élève, tu ne les a pas faites ni accouché!! » L’indelicatesse des gens est sans limite et leur bêtise va de paire. De même quand un couple n’a pas encore d’enfants arrêtez de leur demander c’est pour quand ? Ils ne le savent pas eux même de toute façon et peut-être qu’ils attendent depuis longtemps ou pire qu’ils ont un problème dont ils n’ont pas envie de parler.

        Posted 10.23.19 Répondre
  25. Imane wrote:

    Et je rajouterais: la perte de cheveux. Sinon c’est plutôt bien résumé 🙂 .

    Posted 3.22.19 Répondre
    • Trysha wrote:

      Ah ouais? Perso, même 3 ans après, retomber enceinte me fait flipper.

      Posted 4.23.19 Répondre
  26. Sophie wrote:

    Tellement vrai… et moi j’ai eu césarienne d’urgence…je te laisse imaginer… l’horreur !!!

    Posted 3.19.19 Répondre
    • Trysha wrote:

      Oh la la!! Ce n’est pas facile la vie de mère. J’espère que tu t’en es remise depuis. Des bisous

      Posted 4.23.19 Répondre
  27. Nova wrote:

    Hello les mom’s ! Maman d’un garçon de 21mois, l’accouchement m’a clairement traumatisée, et je suis contente de lire des articles honnêtes, pas tout « rose bonbon donner la vie c’est merveilleux » Ma grossesse s’est bien passée : pas de nausées, tous les kilos dans le ventre (vergertures à 8mois…dégoûtée !!). Et puis un jour tu perds les eaux. Et c’est parti : 48h avec les doigts des sages-femmes, gynécologues, chacun y va de sa mesure. Aucune tranquillité, et pour finir, on me dit « on va aller chercher bébé » ok. On se prépare pour le bloc, mon conjoint peut venir. La césarienne n’etait pas un drame pour moi, ça ne me dérangeait pas. Mais pendant l’opération, le gynécologue a baissé le drap et mon homme a vu TOUT mon intérieur ! Le but était qu’il voit le bébé sortir (n’importe quoi on est d’accord). Il s’en souvient encore… Puis je perds du sang, beaucoup, mais personne ne me dit rien à ce moment là. Le lendemain, on me demande de me lever : la cicatrice tire, mon ventre flotte dans l’air, c’est horrible. Je fais un malaise, verdict : trop de sang perdu, transfusion. Donc clouée au lit, encore…encore sonner pour qu’une infirmière me mette une sonde pour uriner dans un récipient. La classe. Encore ne pas prendre de douche, se sentir sale… puis je décide de me lever seule pour me doucher. Mes pieds glissent sur le sol car j’ai mal au ventre. J’arrive enfin dans la salle d’eau, et là, je retire ma blouse. J’ai pleuré. C’etait le choc, voir mon ventre dans cet état : barbouillé du rose de la Bétadine, marqué par le slip filet immonde que je portais, mon nombril noir comme nécrosé… et cette cicatrice, ces 8 agrafes dans ma chaire… c’était trop. Je me suis douchée, enfin. En regardant mon homme après ça, je me disais « mon pauvre, quand tu verras l’etat de mon corps, tu ne voudras plus le toucher ». J’avais honte, et quand je vois qu’on nous abruti de « soyez fières, vous avez donné la vie ! » mon cul !! C’etait MON corps et je l’aimais, il n’est plus qu’un souvenir. Ça a été très long pour moi, aujourd’hui encore j’ai du mal à l’accepter. Les gens disent « mais ça va, t’es bien franchement » mais devant son miroir, on est seule. Seule face à ce nouveau corps qu’on a partagé. Mon homme a été très à l’ecoute, même si parfois quand il dit « mais t’es belle, t’as fait un bébé de 4,710kg et t’as récupéré ton poids », je lui en veux de ne pas comprendre mon mal-être. Oui j’aime mon fils, oui je suis fière de l’avoir porté jusqu’au bout avec mes 1m58. Mais ça m’a coûté, ça m’a abîmée. Et tout ça, on ne nous le dit pas. On doit être heureuse et reconnaissante d’avoir donné la vie, c’est superficiel de penser aux dégâts causés…. mais j’emmerde les gens, c’etait MON ventre, il était plat et lisse, je l’aimais; aujourd’hui ce n’est plus le cas. Voilà pourquoi quand mon homme me parle de faire le deuxième…j’hésite, revivre ça ?? Le gynécologue qui me retire des caillots de sang énormes du vagin en rentrant sa main jusqu’au coude ??? C’est difficîle d’accepter d’en repasser par là. Alors à toutes celles qui idéalisent ce moment : ne vous y trompez pas ! C’est pas l’enfer mais ça y ressemble !

    Posted 2.25.19 Répondre
    • Trysha wrote:

      Owwww ma belle, j’ai envie de te prendre ds mes bras et de te faire un grand câlin. T’as raison, ce corps est à toi, tu l’aimais et t’as le droit d’être en colère. Qu’est ce que je te comprends!!!!

      Je n’ai pas vécu le 1/100e de ce que t’as vécu lors de ton accouchement (quelle horreur) et pourtant je ne suis pas prête de revivre une nouvelle grossesse. On me dit de ne pas le dire trop fort mais je sais au fond de moi que ça ne va plus être possible. Je ne serai jamais prête psychologiquement pour.

      Je t’envoie plein de courage et je te souhaite une bonne guérison. C’est dur, ça prends du temps, il faut beaucoup de bienveillance envers soi même, mais je crois qu’un jour ça ne sera plus qu’un lointain mauvais souvenir.

      Posted 4.23.19 Répondre
  28. Imen wrote:

    Bonjoir à toutes, j avoue que la première grossesse est particulièrement difficile pour beaucoup de femmes. Perso, je n arrêtais pas de vomir les premiers mois, 3 fois par jour minimum. Je ne me reconnaissais pas sur le plan comportemental. Personne ne m avait rien expliqué mais j avais compris après coup que C était la faute aux hormones… j avais pris 25 kilos et beaucoup de vergetures car ma peau est très sèche et pas élastique du tout. Je n ai pas échappé non plus à l accouchement très long et donc aux douleurs qui vont avec, ni à l épisiotomie, ni à une inflammation des seins après, bref la grosse désillusion en effet quand on s imaginait le bonheur de À à Z. Ma fille a aujourd’hui 12 ans et je ne regrette rien. Je suis d ailleurs enceinte de mon 6 eme enfant. Il faut croire qu une fois que bébé est là on oublie beaucoup de choses. Mais je vous avouerai qu en général les grossesses suivantes et les accouchements sont plus faciles car le corps est habitué et on est aussi déjà «  formée «  donc on connaît et on a plus confiance en soi. Après, le don de la vie est tellement beau qu il efface pour ma part ces désagréments. Après 4 accouchements sans péri et mon premier oú on me l a faite à 7 doigts car j étais fatiguée au bout de deux jours de souffrance, j hésite pour celui ci car j ai malgré tout encore peur de la douleur. Pour finir je crois qu on arrive réellement à revivre que lorsque bébé commence à faire ses nuits et à manger. Après perso j essaie de ne pas m’isoler, je vais voir des amies ou je reçois à la maison, je vais dans les lieux de rencontre avec bébé. Pour ce qui est de mon corps j ai fini par l accepter’comme Il est, je suis en léger surpoids ça ne m empêche pas de vouloir rester coquette. L essentiel pour moi est d être une mère aimante entourée de ses enfants. Pour les mamans qui ont eu une première mauvais expérience, croyez moi toutes les grossesses ne se ressemblent pas comme tous les accouchements. Le deuxième est plus facile en général. Mais n attendez pas trop longtemps car l horloge biologique ne vous demandera pas votre avis. Bon courage à toutes

    Posted 1.4.19 Répondre
    • Trysha wrote:

      Bravooooo!!!! 6e? Waouuuuuh, pour moi t’es élevée au rang de sainte là. Perso malgré qu’on dise que les grossesses ne se ressemblent pas et que la prochaine pourrait bien se passer, je n’ai toujours pas confiance.

      Posted 4.23.19 Répondre
  29. Aurore wrote:

    Je viens d’accoucher il y a 5 jours et j’avoue que tout ce que tu écris ici me parle … i want my body back..
    Je ne savais pas que bébé accaparerai TOUT mon temps …
    le pire c’est les crevasses, bébé passe son temps à manger sur mes grosses fissures c’est tellement douloureux !
    Je ne savais pas que l’allaitement c’etait Aussi compliqué !
    Bref apparemment il faut persévérer . Mais bon c’est frustrant , et désarmant tout ça .
    En tout cas ton témoignage me rassure beaucoup .

    Posted 11.27.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      J’espère que ça va mieux aujourd’hui. Ah la la les crevasses. Un vrai cauchemar. Tu me rappelles un vieux souvenir. Hahaha

      Posted 4.23.19 Répondre
  30. Jacqueline wrote:

    Ton article tombe a pic, j’ai accouché il y a 10 jours et aujourd’hui en me rinçant pour changer de protection je tire sur un bout de tissu qui sort de moi, j’ai eu la peur de ma vie mais après lecture de ton article ouf. Tu as parfaitement raison sur tout ce que tu racontes et c’est bien de le savoir avant. Merci pour le temps pris afin de révéler toutes ces choses bon à savoir. Vous êtes bellissima sur la photo.

    Posted 10.20.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      Merciiii 🙂

      Ah oui, les fameuses lochies!!!

      Posted 4.23.19 Répondre
  31. Clémentine wrote:

    Beaucoup de vérités dans cet article!!
    J’ai eu une grossesse délicate (diabète gestationnel sous insuline non-régulé, bébé en siège..) et un accouchement encore pire (30h de travail pour finir avec une césarienne en urgence et Bébé à moitié mort)..
    Le post accouchement paraît très calme après tout ça et pourtant… Je ne fais que pleurer!! La moindre remarque et ce sont les chutes du Niagara!!
    Ce sentiment atroce d’être moche, inutile, fainéante (bah oui s’occuper de bébé H24, du ménage, des lessives, des courses, de la cuisine et de l’infinité des rendez-vous ce n’est pas grand-chose!! Il y en a qui bossent la journée et qui sont fatigués en plus!), d’être la pire maman quand Bébé hurle à s’en briser la voix et qu’on arrive pas à le calmer et surtout cette impression que vous pourriez dormir un mois complet tellement vous êtes fatiguée..
    Et pourtant j’ai eu une sage femme plus que géniale qui m’avait prévenu de tout cela pendant les cours de prépa..
    Mais il suffit d’un sourire de Bébé, de lui faire un câlin et un bisou et tout le reste n’a plus aucune importance!
    Aucuns regrets! Bébé est la plus belle chose qui me soit arrivé..
    Courage à toutes les futures, jeunes ou tout simplement mamans. Il ne faut retenir que les bonnes choses, le reste on s’en fout et les autres on les emmerde!! (pardon pour ma vulgarité mais ça fait du bien de penser un peu comme ça de temps en temps )

    Posted 10.17.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      Ah bah oui, on les emmerde!!! Haha. Et puis c’est clair que quand on voit le résultat et leur sourire, on se dit que c’était surement le prix à payer. Vu que dans la vie on a rien sans rien. Haha

      Posted 4.23.19 Répondre
  32. MissNini wrote:

    Mon fils vient d’avoir 6 mois. J’ai subit une césarienne de la mort (sans anesthésie) et 6 mois plus tard j’ai encore mal. Cette putain de cicatrice, j’ai l’impression qu’elle va jamais cesser d’être douloureuse.
    En ce qui concerne le sexe, ma libido n’est toujours pas revenue (la pilule aide pas), mais mon conjoint, rien à foutre d’attendre, déjà au bout d’un mois il fallait qu’on baise de nouveau. Autant dire que je pense que ça reviendra jamais, car il ne m’a pas laissé le temps de m’en remettre, c’est con mais c’est comme ça, il m’a dégoûtée du sexe à force de me forcer, pour ma part en ce moment j’ai l’impression que c’est terminé et basta

    Posted 10.6.18 Répondre
    • NJ wrote:

      Je suis désolée pour vous. C’est injuste. Il devrait y avoir un recours légal

      Posted 1.7.19 Répondre
      • Machado wrote:

        Ton conjoint n’est vraiment pas sympa. Il pense au sexe avant de penser à sa femme. Sans vouloir être méchante avec lui c’est quand même un connard. C’est pas un animal il peut se retenir

        Posted 4.20.19 Répondre
    • Trysha wrote:

      Mais le salaud!!! Excuse moi, je sais que c’est ton mec mais c’est un comportement de salaud ça. Il voulait baiser au bout d’un mois????? J’hallucine!!!!

      Il ne voyait pas l’état ds lequel t’étais? Mais le goujat!!! Ce genre de comportement et de manque de bienveillance me révolte. Ton corps a besoin de se remettre de tout ce trauma créé par la grossesse. Pas besoin qu’il en rajoute lui. Ah la la, comme si c’était pas déjà assez compliqué comme ça!!!!!! Je suis désolée que ça te soit arrivé.

      Je t’envoie plein de bonnes ondes et j’espère que depuis vous avez pu en discuter et que ça se passe mieux.

      Posted 4.23.19 Répondre
  33. Oumness wrote:

    Coucou,
    Merci pour cet article!! Je suis maman de 4 enfants de 11 à 1 an. Je suis passée par tout ces états les seins qui vont exploser avec les montées de lait et les contractions de l’utérus après l’accouchement sont les 2 choses qui ont été les plus horribles. Plus on a des enfants et plus l’utérus devient fainéant et doit encore plus se contracter pour revenir à sa place…je vous laisse imaginer pour 4 enfants mon niveau de douleur.
    A part tout ces désagréments je suis admirative sur le corps de la femme qui supporte tout cela et récupère malgré tout avec du temps. Aujourd’hui après 4 enfants mon corps a eu certes 3 griffures (vergetures) que j’appelle les tatouages fait par mes enfants je suis fière d’avoir eu mes bébés.

    Posted 9.29.18 Répondre
  34. Maya wrote:

    Super article qui tombe à point nommé !! J’aime beaucoup ton style d’écriture. Merci de me prouver que je ne suis pas la seule à vivre ce que je suis en train de vivre, et finalement que je suis normale!!!/

    Posted 9.21.18 Répondre
  35. Ophelie wrote:

    Juste MERCI!!!

    Posted 9.7.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      ^_^ tout le plaisir est pour moi

      Posted 4.23.19 Répondre
  36. Angelique wrote:

    Merci pour cet article je suis maman de 2 enfants, 1ère grossesse difficile, mauvaise tension prise de 40 kilos (les 20 derniers en 1 mois qui a révélé une pré éclampsie) déclenchement 3 semaines avant terme, péridurale alors que je n’en voulais pas (mais les déclenchements sont trop douloureux apparement donc obligé), episiotomie, 8 personnes dans la salle d’accouchement pour voir le spectacle (sage femme et gyneco) le jour le plus horrible de ma vie sérieusement. J’ai mis 3 ou 4 mois pour me remettre du choc psychologique j’ai même  » rejeté  » mon bébé, je n’arrivais pas à l’aimer après tout ce que j’avais vécue. J’ai mis 18 mois à me remettre totalement physiquement (poids, episiotomie, nouvelle vie de maman….) et 6 mois après de niveau enceinte (grossesse désirée à 200% je savais que ce que j’avais vécue la 1ere fois etait du  » pas de chance  ») 2ème grossesse donc, en pleine forme physique et mental, accouchement à 3 jours du terme naturellement sans péri, avec toutes les belles sensations de la vie, aucune déchirure ou episio, amour fou pour mon bébé…. Rééducation périnée en 1 mois (j’avais pas fait la reeduc la 1ere fois) récupéré totalement 5/5. Je suis à 6 mois post accouchement, j’ai retrouvé mon poids 2 mois après l’accouchement sport 3 mois après. Des pertes de sang qui par contre ne ce sont jamais stoppé depuis, mon périnée est devenu fragile donc pas d’efforts brutaux, (gros bébés à la naissance, et 1 contraction qui m’a faite pousser beaucoup trop fort lol)
    Toutes les grossesses ne sont 0as les mêmes, mais ce qui est sûr c’est qu’on est pas préparé à ce qui nous attend pendant 9 mois et encore moins après. On a le droit de ne pas être parfaite, rien n’est parfait dans ce monde, mais le résultat, en vaut la peine (mais mieux on est préparée psychologiquement mieux ça se passera 9n nous vend trop la maternité comme le monde des bisounours, sur son petit nuage à flâner et lover son bébé dans un univers blanc immaculé )
    On pisse le sang, on est flasque, on pleure, on est crevée, 9n stress, la vie change complètement on fait des choix……
    Mais je regrette rien j’ai connu une mauvaise expérience mais l’amour m’a donné le courage de recommencer, et j’ai apprécié ce que j’ai vécue la seconde fois, en étant préparée au pire comme au meilleur. Parlons ouvertement et ne cachons pas la réalité bon courage (message un peu bâclé je l’avoue mdr mais je voulais réagir je manque un peu de temps et il me faudrait aussi écrire un article pour tout exposer )

    Posted 8.22.18 Répondre
  37. Anaëlle wrote:

    Je suis vraiment contente de lire cet article. Ma fille a 5 mois mon corps recommence à peine à rendevenir ferme et toutes les 5 min j’ai droit à un tu as grossi. Le pire c’est que je suis vraiment dans le « bodypositive » comme état d’esprit mais c’est pas facile quand tout le monde ne sait dire que tu es grosse en oubliant que tu viens d’accoucher. Merci encore pour cet article.

    Posted 8.21.18 Répondre
    • Maïa wrote:

      « tu as grossi »?? Réponse : « ta connerie aussi » et desencombrez vous des gens qui se permettent de vous dire ça. Aucune amitié ne mérite que l’on s’écrase ainsi.

      Posted 8.12.19 Répondre
      • Bibi wrote:

        Oui d’accord avec Maia, le poids peut se perdre avec un régime mais pour sa connerie elle va faire comment ??
        Par contre si quelqu’un te dit ça c’est clairement pas des ami(e)s c’est des indélicats qui se croient malin et pense te faire chier en disant ça, c’est fait exprès en fait. Ne te laisse pas faire sur le coup puis après ignore les, qu’ils sachent pourquoi tu t’éloignes.
        Courage

        Posted 10.23.19 Répondre
      • Dine wrote:

        Salut tout le monde,

        Tout d’abord merci pour cet article, il est vraiment intéressant.

        Je ne suis pas encore maman ni enceinte, mais c’est prévu pour bientôt.

        Seulement j’ai vraiment peur de ne plus supporter mon corps après, d’avoir les seins qui tombent, le ventre flasque etc.. j’ai peur de ne plus m’accepter, de me dégoûter.

        Mon conjoint ne comprends pas mes craintes même après plusieurs discussions.

        Je veux un bébé mais j’ai peur de ne pas être faite pour ça. J’ai peur de le regretter.

        Vous avez vécu ça avant la grossesse ? Vous avez eu des doutes avant de vous lancer ?

        Posted 6.30.20 Répondre
  38. Elodie wrote:

    Super article !!! J’aurais tellement aimé le lire il y a 6 mois !! J’ai eu une grossesse de rêve, un accouchement de rêve, mais alors le post accouchement…. Mon dieu quel horreur !!!! Heureusement ma puce est adorable, mais jamais je n’oublierais le après !!

    Posted 8.18.18 Répondre
  39. Anna wrote:

    Super article sur ta grossesse!
    Signé une tout juste maman de 2 jours.

    Posted 8.15.18 Répondre
  40. Sandy wrote:

    Bravo!vous dites tout haut ces non dits qu’on aurait eu besoin de savoir avant…histoire de se préparer mentalement et ne pas se laisser avoir et être dans le MAL!
    Jaurais aimé savoir tout ca pour mon premier…mais ca fait du bien une piqûre de rappel pour le deuxième:merci!car je me sens blindée par rapport a tout ca! (Maintenant a voir avec la chute des hormones post accouchement 😉 )

    Posted 8.13.18 Répondre
  41. Sabrina wrote:

    Très bon article réaliste je dirais. L’allaitement a été pour ma part épuisant… chose que je n’aurais jamais imaginé. D’autant plus quand les seuls médicaments autorisés spasfon et doliprane ne servent pas à grand chose. Ou comment survivre sur une île déserte avec un chewing-gum et un twix Révoltant!

    Mon bébé a 3 mois à présent et j’ai repris le travail : les relations avec les collègues on en parle ou bien?… Entre ceux qui t’ignorent, celles qui remarquent tes traits tirés et qui scrutent ton corps, et celles qui ont tenté de « piquer ton poste », j’envie quand même un peu les mères au foyer. Sans parler du fait que personne ne se soucie de savoir comment je vais mis à part « ça va le bébé? Oui merci » trop aimable

    Il y aurait beaucoup d’autres anecdotes à partager mais je ne suis pas sure d’avoir assez de place pour continuer… alors bonne continuation à vous et surtout prenez soin de vous ✌

    Posted 8.10.18 Répondre
  42. Varnier wrote:

    Merciiiii beaucoup pour cet article que je lis un peu tard malheureusement puisque j ai accouché il y a déjà 9 mois! Mais je n aurais pas mieux dis. Je rêvais moi même d écrire ou en tout cas de lire un papier de ce genre depuis un moment. Mon avantage c est que j en ai fait 2 d’un coup! Donc pour moi c est sûr on ne m y reprendra plus 😉

    Posted 8.6.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      Des jumeaux? Bravo. Waouh. Je voue un profond respect aux mamans de jumeaux. Avec 1 le job n’est pas aisé, je n’imagine même pas ce que ça doit être avec deux. Bravo à toi pour ces derniers 18 mois (la grossesse et les 9 mois ensemble). Force et courage pour la suite. Des bisous.

      Posted 8.6.18 Répondre
  43. Moulin wrote:

    Mais je suis tout à fait d’accord avec toi ! En olus j’ai eu une césarienne MON DIEU ! Bonjour le ventre coupé, la sonde urinaire, la morphine (parce que tu as tellement mal que tu es devenue une droguée) bb qui fait la java le deuxième soir ! Euh merci mon homme d’être un HOMME au passage parce que franchement… piouuu. Bon on a remis ça, je suis à 35 sa et je me demande ce qui nous a pri… rebelotte, MYCOSE HEMORROIDES,ETC.. et cette fois-ci peut-être accouchement par voie basse.. ça promet ! Surtout le retour à la maison avec bb1 j’appréhende car c’est le gâté et là ben, ça va changer. Je sens que l’on va morfler papa et moi. Bisou et bravo pour ton blog !

    Posted 7.5.18 Répondre
  44. Andrea wrote:

    Heuu je ne doit pas etre normal … grossesse genial pour moi pas de désagréments sauf la fatigue bien sur..
    l’accouchement bien aussi. J’ai eu un bebe de 4,220kg par voie basse et AUCUN points !!! J’ai eu quelque seignement les deux premières semaines et c’est tout. Les rapports avec mon mari on repris 2semaine après l’accouchement… J’espère avoir le même parcours pour bb2..

    Posted 7.5.18 Répondre
  45. vanessa wrote:

    Bonsoir . je n’ai pas pour habitude de lire les articles mais celui ci m’a tt de suite interpellé . Effectivement , je suis maman depuis peu (1 mois) et je m’y suis retrouvé assez bien dans toute la description . Le post accouchement est juste horrible , moi se dont j’ai le plus de mal c’est vraiment le changement de mon corps ( le ventre tout « blurpblurpant ») , les seins bcp moins ferment , les 3derniers kg horribles a perdre et la frustration de ne pas pouvoir faire de sport alors que je me sens tout à fait bien . Je me dis tout les jours que je vais limiter les dégâts pour les perdre ou pour ne pas en gagner mais mon petit me demande tellement de temps que je ne sais plus me faire tout mes petits repas hyper sains et hyper bons que je me faisais avant . Du coup je me rabat vite sur des saloperies . Heureusement comme tu dis qu’il nous apporte cette dose de bonheur car niveau sexe avc le papa c’est assez frustrant aussi quand on sait qu’on avait une vie sexuelle active et une libido ultra débordante .
    Pour se qui est de l’allaitement pareil j’ai eu la big montée le lendemain de ma sortie de l’hopital , mes seins avaient triplé de volume et étaient dur comme de la roche si bien que mon compagnon a du courir un dimanche pour aller m’acheter dar dar un tire lait électrique (d’occasion) pour me soulager . c’est sans parler des quotients hypers degueu d’allaitement … Bref j’ai plus rien de sexy et je le vis mal étant une bonne sportive .
    merci pour ton article criant de vérité , ça fait du bien de savoir qu’on est pas seule à se sentir ultra moche , naze de fatigue et juste bonne à donner le sein . Le jeu en vaut la chandelle certe mais tout de même !

    Posted 6.26.18 Répondre
  46. misstchatche wrote:

    Salut, tout a fait d’accord avec ce que tu dis, on nous bassine tout le temps avec les clichés de grossesse mais on délaisse les petites choses qui sont en fait les plus relou. J’ai aussi écrit un article sur le sujet car j’ai été aussi choquée du fait qu’on ne trouve d’info nulle part sur certains aspects qui sont clairement pas les plus agréables a vivre. Mais bon comme tu le dit c’est une expérience a vivre, le résultat est quand même ouf!lol

    Posted 6.13.18 Répondre
  47. Cecile wrote:

    Super article ! Si seulement je L’avais lu avant! Je trouve ça dingue qu’ après tous les rdv pour la préparation à l’accouchement, sans parler des visites chaque mois de contrôle, que personne ne nous parle de tout ça !
    Ça me rend folle. On dirait que c’est un sujet tabou alors que je trouve que cela facilite la vie de savoir ce qu’il va arriver et à quel moment au lieu de découvrir au fur et à mesure ! Bref, moi aussi j’ai été paniquée pour les fameuses lochies et la montée de lait ! Merci les sages femmes
    Courage à toutes !

    Posted 6.9.18 Répondre
  48. Miss L wrote:

    Je suis tombée sur ta page en cherchant ce soir sur Google , les larmes aux yeux , les mots clés « rapports douloureux après accouchement » car je pensais être anormale , puis j’ai lu tout ton article …. et je me dis «  pourquoi j’avais pas lu tout ça avant !! En tous cas je garde le lien pour l’envoyer aux copines enceintes !
    Grosse bise !

    Posted 6.7.18 Répondre
  49. Ninou wrote:

    Super article j ai ressenti les mêmes choses et pour mes 2 filles… mais oui je m arrête là; la grossesse c est agréable quand même et magique mais oui le revers de tout ça, l après naissance est vraiment affreux à vivre; psychologiquement et physiquement!

    Posted 6.3.18 Répondre
  50. Marie-Louise wrote:

    Bonjour je sui une jeune maman de 20 ans jais voulut ce bébé que jais UE avec mon copain , c’est vrais que 20 ans c’est jeune je suis avec mon copin depuis l’âge de 13 ans et oui mon 1é grand amour. Je tien a vous dire que tous ce que vous dite et réelle et c’est vrais que personne n’en parle ni la famille ni les médecin alor que ce sont des chose que j’aurais aimer savoir avant d’accoucher car après l’accouchement je ne comprenait pas ce qui m’arriver quand jais UE d’autre contraction de plus j’avais horriblement mal et mon bébé étai dans mes bras j’aurais pu la faire mal par accident quand la contraction arrive d’un cou alor que si une personne m’avait prévenu de sa j’aurais pu anticipées les chose et posé mon bébé quand je santé qu’une contraction aller arivé. Mebon heureusement rien de graves n’est arrivé . j’aurais vraiment aimer savoir tous sa pendant ma grossesse pour me préparer mentalement surtout que quand tous sa arrive ont et pas sensé savoir que c’est normale donc ont accourt chez le médecin pour rien et pour juste entendre ce n’est rien cest normale.
    En tous qu’à j’espère que vôtre article va aider des jeune maman a ce préparer mentalement a tous sa et surtout ne pas oublier que même avec tous ce qui va arrivée après l’accouchement en faîte quand ont i parle ont trouve sa horrible mais en vrais quand ont voie ce petit bou tchou ont ce dit que toute cette douleurs en vos la plaine et que ce petit bébé mérite tous ce mal que nous maman ont doit traversée.
    Jais adoré votre article moi qui n’aime pas lire ébin pour une fois je ne voulait plus m’arrêter j’étais comme en porter dans un livre dommages que ce n’était pas plus long que sa. Ma fille va bientôt avoir 2 ans et moi 21 ans donc
    Si ce serait possible ne vous arrêtait pas d’écrire sur la vie réelle des maman sans passé aucun détails j’aimerai bien lire un nouvelles article plus long un peur comme un livre qui raconte tous en detaille sur la vie de maman et de l’enfant qui passe du stade bébé a enfants parce-que oui ont et telemen habituer a notre petit bébé que quand ont le voie grandire cest dur , quand bébé cour parle apprend ont et a la fois heureuse pour lui mais aussi triste de ce dire ce n’est plus mon bébé c’est mintenen ma petite fille pour moi c’est vraiment dur. Si vous pouvait écrire la dessus ce serai formidable je pourrait apprendre des chose qui vont bientôt ce passé .

    Posted 6.3.18 Répondre
  51. elise wrote:

    j’ai l’impression que tu as lu dans mon cerveau pour écrire cet article : tout ce que tu as ressenti/vécu a été pareil pour moi avec un ptit déchirement en plus pour couronner le tout 🙂 merci pour ce témoignage véridique!!!

    Posted 5.28.18 Répondre
  52. Virginie wrote:

    Ohhhh merci pour ton articles, aujourd’hui c’est la fetes des mères ma premiere ☺️…ma fille aura bientot 4 mois et est arrivé par cesarienne avec 19 jours d’avance.
    Ce que tu as ecris je men souviens encore j’ai tellement saigné que je me suis demandé si je pouvais avoir encore du sang dans l’organisme pres de 9 semaines c tres long,sans parlé que j’ai mes regles ts les 15jrs depuis et oui on ne récuperes pas toutes de la meme facons.
    Mais malgré tout ce que tu as ecris que nous vivons toutes en effet un sourire de bebe et on oublie tout.

    Posted 5.27.18 Répondre
  53. Marie wrote:

    J’adore. C’est tout à fait ça ! Et c’est très rassurant de lire que l’on n’est pas la seule à vivre une telle suite d’accouchement ! Pour ma part ça ne fait qu’un mois depuis que notre fils est né, et je me pose la même question chaque jour – est-ce que je vais m’apprécier à nouveau ? –
    Merci ❣

    Posted 5.24.18 Répondre
  54. Valériane wrote:

    J’ai rigolé en lisant cet article, cela fait du bien de lire les petits »non-dit » de la grossesse. C’est dommage de ne pas en parler ca eviterait d’etre désemparée après avoir accouché . Merci beaucoup! Au plaisir de vous lire encore et encore

    Posted 5.24.18 Répondre
  55. Najet wrote:

    Merciiiiii qu’est ce que jai ris!!!!! Ahhh complètement pourquoi on nous prévient pas hein ??? Bon je me fais avoir à chaque fois j’oublie tout et hop je recommence ! Maman de 3 Enfants jespere ne plus oubliée

    Posted 5.14.18 Répondre
  56. Soh wrote:

    Excellent article!
    Qu’est-ce que j’ai ri malgré ces vérités cachées!
    Merci

    Posted 5.8.18 Répondre
  57. Men's wrote:

    Bravo! je viens de tomber sur cet article. Le récit est tellement proche de ce que j ai vécu. On nous prepare tellement peu à apres l accouchement, aux désagrements physiques….aux bouleversements tant psychologiques que physiques…à la gestion de sa nouvelle vie , de sa fatigue, Si c etait à refaire je le referai maman d une princesse de 7 mois je n ai jamais été aussi heureuse..Bonne continuation en vous souhaitant beaucoup beaucoup de bonheur avec votre boutchou ☺

    Posted 5.4.18 Répondre
  58. Ravanil wrote:

    Très bon article 🙂 merci. Personne ne parle de cela c’est vrais et pourtant j’ai la chance d’être étudiante éducatrice du jeune enfant et d’avoir une soeur en étude de médecine ! Pour moi qui pense à avoir un enfant dans les 3 prochaines années ça m’aide un peu à visualiser les véritables difficultés que je vais rencontrer (j’ai déjà du mal à aimer mon corps donc s’il change à ce point :/ )
    Pour les nouveau né qui ressemble à leur père il s’agirait d’une adaptation visible dans une grande partie du monde animal pour éviter le rejet par celui-ci. Les études biologiques l’ont établis il y a quelque temps il me semble (mais je ne me rappelle plus dans quelle revue je l’ai lu :/ )

    Posted 4.27.18 Répondre
  59. Violette wrote:

    Franchement un grand MERCI. On parle beaucoup de choses pour tomber enceinte et la grossesse elle-même, mais très peu à mon grand regret de l’après accouchement. Enceinte, on a des inquiétudes mais après aussi…. certes on est accaparé par notre enfant, on veut tout faire pour son bien être et on s’oubli voir on oubli son homme (qui veut lui aussi faire son rôle de père) car il faut l’avoué et surtout quand c’est le 1er bébé, au moindre petit bruit on court voir si bébé va bien. Bref, après l’accouchement, on découvre des surprises… bêtement je pensais que mon corps allait se remettre plus vite… j’ai découverts des douleurs là ou je pensais meme pas avoir un nerf ou je ne sais quoi qui doit communiquer.découvrir que marcher vite, monter des escaliers, ramasser un truc par terre, meme plusieurs mois après,une douleur me rappelle que j’ai accouché il y a 5mois…et quand je tombe sur des rares articles comme le vôtre c’est juste RASSURANT, et oui ça aurait été cool d’etre autant avertit que sur les risques pendant la grossesse….
    Cordialement

    Posted 4.25.18 Répondre
  60. Stef wrote:

    Ayant lu cet article pendant ma grossesse, je m’étais préparée au pire! Et finalement, j’ai eu la chance d’être le parfait contre-exemple: moins d’un mois et demi après la naissance de ma fille, la seule chose qui me reste à régler est de perdre une taille de vêtement pour re-rentrer dans mes vêtements d’avant!
    Grâce à cet article, les lectrices peuvent se préparer au pire, mais comme le dit justement Trysha, donner la vie peut être une très belle expérience, avec des désagréments mineurs, et un retour à la normale en moins d’1 mois.

    En tout cas, merci pour cet échange d’experiences, et bon courage pour toutes celles qui n’ont pas encore accouché!!!!

    Posted 4.24.18 Répondre
  61. Rachida wrote:

    Bonjour comment te remercier pour cet article ! Mon dieu comme je me sens moins folle lol je vis exactement ce que tu décris avec lepisio et déchirure en prime !!!! Comme je me reconnais Dans ton article et sur tout les points surtout celui « de ne pas en parler  » mais quelle erreur

    Posted 4.9.18 Répondre
  62. Mathilde wrote:

    Bonjour 🙂
    Quel bonheur de lire un article sans langue de bois sur l’après. Où tu te dis bon ok en fait l’accouchement c’est pas le plus dur dans la maternité!
    Perso je suis enceinte de 6 mois et demi de mon premier. Je l’aime plus que tout, je l’ai voulu et je ne le regrette absolument pas. Mais je n’en peux plus d’être enceinte. Hormonal ou pas j’ai un blues d’enfer depuis quelques jours. Mon corps me manque, ma vie sexuelle me manque, mon agilité me manque … pourtant j’ai jamais été gaulée mannequin et mon mari n’est pas du tout pressant sur l’intimité! Le pire c’est que je ne me sens pas légitime de le dire à mon entourage vu comme j’ai désiré ce bébé-chat! D’autres qui sont passées par là?

    Posted 4.6.18 Répondre
    • Marielle wrote:

      Bonjour, j’imagine qu’il y a des femmes qui s’épanouissent pendant leur grossesse et d’autres non.
      J’ai du passer par des FIV pour avoir mon garçon alors c’est dire comme je l’ai voulu (!) et pourtant je ne garde pas un super souvenir de la grossesse. Evidemment j’étais contente d’être enceinte, de le sentir bouger, excitée d’avoir un petit bébé bientôt. Mais pour moi la grossesse était surtout l’étape obligée pour arriver à mon rêve, ce petit bout de chou !

      Merci Trysha pour votre article. J’ai ressenti la même chose que vous. Pourquoi est-ce que nous prévient de tout ce qui peut se passer jusqu’à l’accouchement mais après c’est silence radio ?
      Je n’ai pas connu la douleur de la montée de lait, elle n’est jamais venue. 3 semaines de galère à tirer le peu que je pouvais donner.
      Par contre avec l’épisio j’ai eu du mal à m’asseoir pendant 2 semaines (vive les coussins) et après c’est passé (ouf).
      C’est surtout au niveau du périné que ça a été terrible. 18h d’accouchement et 1h30 de poussée : j’ai du noter mes heures de passage au toilettes pendant 2 semaines pour ne pas oublier d’y aller toutes les 2h car je ne pouvais pas me retenir ^^; Pendant ces 2 semaines j’ai cru que ça ne reviendrait jamais et je pleurais car j’étais incapable de faire les exercices que m’avait donné la kiné. Cependant il ne faut pas perdre espoir continuer les efforts : 1 mois après l’accouchement je faisais la fête au mariage d’une amie !
      Tout à fait d’accord avec vous sur l’importance de la rééducation du périnée. C’est une étape indispensable qu’il ne faut pas zapper.
      Bon courage à toutes les futures et jeunes mamans ! Et prenons soin de nous ! Une maman apaisée qui prend soin d’elle c’est important pour bien s’occuper de bébé 🙂

      Posted 4.27.18 Répondre
  63. Virginie wrote:

    Bien contente d’avoir lu cette article après avoir accoucher car tout cela m’aurais fait vraiment peur !! Pour ma part je me souviens très bien de mon accouchement ! J’ai ressentie des petites contractions de l’utérus mais rien de douloureux après selon les personnes on est plus ou moins douillets..! Les hormones c pareil avant ou après tout s’est super bien passer et pourtant j ai arrêter de fumer pdt la grossesse dc je pense que c une bne excuse pour les cassés couilles de l’être encore plus ! Les selles je ne voit pas pk se serait douloureux ma crainte etait juste de faire sauter les fils du a ma dechirure et je me suis vite apercu que finalement sa aller tres bien juste que sa piquer mais bon un gant de toilette mouillée à l’eau bien froide un savon doux à dispo et c’est juste l’histoire de 2,3mn ! bref pour ma part mis à par la montée de lait le gros bidon et bien-sûr les kilos en trop je trouve cette article vraiment effrayant mais pour moi il ne reflète pas du tout ce que j’ai vécu!

    Posted 3.29.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      Si vous avez bien lu l’article vous avez du vous rendre compte que je partageais « mon » expérience. Si vous avez lu les commentaires des autres, vous avez du vous apercevoir aussi que les expériences sont différentes d’une femme à l’autre. Je n’ai fait que publier ce que j’ai vécu. Sorry but not sorry s’il vous a effrayé. 🙂

      Posted 3.29.18 Répondre
      • Line wrote:

        Jai accouché il y a 1mois et avant d’accoucher je voulait entendre les histoire de chaques femmes, des plus positives au plus negative car je savais que cetait different pour chaquune et je voulait m’attendre a tout! Une femme mavais justement dit « je comprend pas pourquoi des femmes exagerent sa, moi cetait pas si pire ». Perso je suis contente davoir entendu les histoires les plus dramatique avant de le vivre, comme sa en le vivant je me sentais pas trop anormal. Je suis une femme peu tolerante et jai trouvé l’experience tres difficile, semblable a la tienne. Mais aumoin javais entendu des histoire pas rose alors je savais que je n’etais pas anormale! Je me sentais moin seule.

        Posted 4.21.18 Répondre
        • Line wrote:

          Je parle au passé mais en fait je me sent encore comme sa, jai accouché il y a 1mois. Aujourdhui jai dayeur magasiner des maillots en pleurant. lol

          Posted 4.21.18
  64. Céline wrote:

    Je me suis totalement reconnue dans l’article. Tout a été simplement dit.
    Et 2 ans après l’avoir vécue, le deuxième est en route… et je ne suis pas sure d’être prête à revivre tout ça …

    Posted 3.20.18 Répondre
  65. Carcel wrote:

    Top très bon article . Vrai ,simple et juste . Je rajouterai pour ma part que l allaitement une vrai galère. Ça non plus on vous dit rien , genre que ç est naturel bla bla bla …. très difficile

    Posted 3.17.18 Répondre
  66. Jess wrote:

    A lire

    Posted 3.12.18 Répondre
  67. Audrey wrote:

    Bonjour,
    J’ai trop aimée l’article. J’en es rie au larme. Toute es vrai mais moi rien ne me dérange en plus vue que j’ai pas prit trop de poid juste 7 kilo, en plus apres 1 semaine jai perdu 9 kilo, ainsi que jai toute perdu mon vente en 2 jours. C’est comme si j’ai jamais été enceinte, certe je suis en surplus de poid mais cest heureux que sa paraisse pas. Le sang ne me derenge pas ten telle après l’accouchement, mais vraiment j’ai vraiment aimée.

    Posted 3.12.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      Waouh, c’est génial ça. je suis contente pour toi. Et surtout, je suis ravie que l’article t’aies plu. 🙂

      Des bisous

      Posted 3.12.18 Répondre
  68. l’alcool peut bloquer le réflexe d’éjection
    et pour un verre il n’est pas nécessaire de tirer
    ou même si on le fait, il vaut mieux tirer en l’absence de tétées également pour s’éviter l’engorgement

    pour les crevasses elles sont loin d’être systématiques, et quand on en a c’est du à une mauvaise position essentiellement, ça se soigne et rien d’irrémédiable 😉

    Posted 3.12.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      Effectivement. Chaque femme a sa propre expérience et il y en a qui vont avoir des crevasses et pas d’autres. Mais quand tu en as, ce n’est pas agréable à vivre sur le coup.

      Posted 3.12.18 Répondre
    • Carcel wrote:

      Top très bon article . Vrai ,simple et juste . Je rajouterai pour ma part que l allaitement une vrai galère. Ça non plus on vous dit rien , genre que ç est naturel bla bla bla …. très difficile malgré des cours …

      Posted 3.17.18 Répondre
  69. Charlotte wrote:

    Qa fait presque 8 mois que j’ai accouché et je me souviens trop bien, comment c’est déroulé mon accouchement provoquée. C’était dur, très dur, j’étais épuisé physiquement et moralement. Des le premier jours, j’ai eux les visites de nos proches, pourtant j’aurais bien eux besoin de repos. Je pleuré toutes les nuits à la maternité et ma fille fesait de même. C’était plutôt compliqué. Avec l’espisiotomi j’ai douillé pas mal aussi. C’était compliqué de s’assoir, d’aller au toilette, un vrais calvaire. J’imaginais pas les choses comme sa moi non plus. Et puis jusqu’au 2 mois de ma fille, j’ai étais incapables de m’en occupé sans pleuré. J’avais peur, je ne savais pas comment faire et je ne comprenais pas ce que je ressentais. Aujourd’hui, les choses sont plus calme, mais je suis toujours mal vis a vis de ce vécu et de mon corp que je ne reconnait plus. J’ai mis 7 mois pour en parler avec mon mari et le docteur. Ma fille va bien, mes gestes sont plus doux et plus assuré, maintenant c’est moi qui dois trouver ma place entre la maman, l’épouse et ma femme.

    Posted 3.2.18 Répondre
  70. Laetitia wrote:

    Cela rassure pas mal d’avoir ce genre d’article parce que même après avoir vécu toutes ces choses, on se demande encore si on est normale, si ça n’arrive qu’à nous ou pas. J’ai effectivement été terriblement surprise par les contractions suite à mon accouchement (je me suis dit, oh putain j’en ai un deuxième). Et tout ce que tu racontes, je l’ai vécu. Que ce soient les douleurs physiques ou psychologiques, ce n’est pas aussi facile qu’on le pense. Merci d’en parler.

    Posted 2.28.18 Répondre
  71. Kos wrote:

    Bon article, même si je ne m’y retrouve pas vraiment. Les saignements post-accouchement ont duré 2 semaines et ont été abondants seulement 2 jours. Les contractions post-accouchement étaient légèrement douloureuses mais toujours moins que les contractions de travail lol. Et surtout elles n’ont duré que 2 jours. La reprise de rapport avec mon mari, 2 semaines après l’accouchement mais en y allant en douceur au début. On y est allé par étape.
    Je n’ai pas détesté mon mari, au contraire l’épreuve de l’accouchement et le 1er mois de la petite nous ont rendu encore plus complices. La grossesse m’a au contraire calmée, j’étais zen tout du long alors que je m’attendais à être insupportable lol.
    Je tiens donc à dire que la grossesse, l’accouchement et le post-accouchement sont vécus de manière différente par chaque femme. Moi j’avais entendu plein de choses négatives avant de tomber enceinte, du coup je m’étais préparée au pire et finalement à part les nausées au 2 ème de grossesse, c’était plutôt de bons moments.

    Posted 2.28.18 Répondre
  72. Jessica wrote:

    Oui je me reconnais bien dans ton. Article, surtout pour le caca c’est assez flippant, même le premier pipi ta envie de pisser mes rien ne sort…on peut être fier de nous.!!

    Posted 2.25.18 Répondre
  73. Zia wrote:

    Haaaa que ça fait du bien de lire tout ça et de se sentir moins seule Ma petite dernière ( numéro 4) à juste cinq mois.
    Pour ma part je rajouterais juste la jolie phrase de la sage femme quand je dérouillais le lendemain de l’accouchement
     » a ben oui plus on a d’enfant plus ça fait mal quand vous allaitez et que l’utérus retourne à sa place  »
    Argggg mais pourquoi vous l’aviez pas dit

    Enfin bref comme vous dites, tout ça on oublie vite …en se plongeant dans leurs regards on oublie tout

    Posted 2.24.18 Répondre
  74. Jiji wrote:

    Un petit bijou, votre article! Merci, ça fait du bien de savoir qu’ on n est pas seule…
    Signé:Une maman de 3 enfants (et Oui! Il faut croire que la periode post-accouchement s’oublie aussi)

    Posted 2.12.18 Répondre
  75. Marion wrote:

    Bravo pour cet article très bon et surtout très vrai!lol..
    Je tiens juste à ajouter une chose dont j aurai aimé être au courant après mon accouchement…je vous conseille futures mamans d y aller en douceur lors de votre premier rapport après accouchement avec votre mari ou conjoint, car ça peu être très douloureux..il vaut mieux commencer par « tâter de le terrain » si je puis dire..lol..et ne pas hésiter à utiliser un lubrifiant surtout si il y’a eu une épisiotomie ou une déchirure..
    Voilà..je n’ai pas lu tous les commentaires donc peu être que certaines l avaient déjà dit, mais un petit rappel ne fait pas de mal..lol

    Posted 2.10.18 Répondre
  76. justine wrote:

    Les douleurs de l’uterus qui se remet en place, c’est pire que l’accouchement. Parce que t’es crevée. Pour mon 2e ça a été très rapide et donc très douloureux. En particulier quand on allaite puisque l’allaitement déclenche les hormones qui font se rétracter l’utérus.
    Merci pour votre article.

    Posted 2.10.18 Répondre
  77. Bonjour,

    Chouette article, mais après 2 accouchements, je ne m’y reconnais pas : on m’avait prévenue que j’allais perdre plein de sang et… j’ai perdu beaucoup moins de sang après mes accouchements que lors de règles normales; côté caca, rien à signaler; pas senti non plus de contractions post bébé, j’en ai forcément eues puisque les gynécos ont confirmé aux examens post partum que mon utérus avait retrouvé sa taille normale, mais je ne les ai pas senties….Je pense donc que si personne ne vous prévient de toutes ces choses, c’est parce chaque corps réagit différemment… Ainsi, moi, durant les 3 premières semaines d’allaitement, à chaque fois que le lait jaillissait, j’avais l’impression qu’on me serrait le téton dans un étau…Horrible! (le paracétamol soulage). Quand j’en parle autour de moi, je tombe de temps en temps sur une autre nana qui a eu la même expérience, mais c’est rare. Ma mère dont les 6 allaitements se sont immédiatement bien passés ne comprend pas toutes les galères que j’ai vécues ( douleur, trop de lait, douleur, mastite, douleur, pas assez de lait, douleur, fuites continuelles, etc.) mais parle de ses épisiotomie comme si elle avait fait Verdun, alors que moi, honnêtement, ça ne m’a pas fait plus d’effet que des piqures de moustiques.
    Ca reste sympa d’avoir un article qui détaille les conséquences des enfantements, parce qu’on a peu d’espace pour en parler, donc merci pour le blog

    Posted 2.7.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      Comme quoi, le vécu de la grossesse et de l’après grossesse varie selon chaque femme et aucune expérience n’est la même. Je te remercie aussi d’avoir partagé ton expérience avec nous. ^_^

      Posted 2.8.18 Répondre
  78. Dietrich Audrey wrote:

    Félicitations pour se magnifique article qui est totalement vrai… J’ai adoré le lire et moi aussi j’aurais aimé savoir tout sa avant d’accoucher car j’ai aussi trouver que finalement se n’étais pas l’accouchement en lui même et les contractions qui étais le plus difficile à supporter. J’ajouterai que moi qui est eu une déchirure et qui a donc du être recousu ainsi que des hémorroïdes, rend les choses très compliquer ne serais ce que pour tenir debout et tout sa pendant au moins les 2 premières semaines après l’accouchement. Se regarder dans le miroir est effectivement une nouvelle découverte de sois mais… on arrive à surmonter tout sa surtout avec un bon travail psychologique avant et pendant la grossesse pour pouvoir accepter se qui nous attends. Les hormones c’est du boulot et une fois en pleins dedans… Ont ne se rend pas compte de se qui nous arrivent et on a plus l’impression d’être en dépression interminable que de faire jouer nos émotions pour un temps. Malgré tout ça, sa reste la plus chose de la vie et je le referais avec plaisir une seconde fois tellement sa change la vie d’une femme de voir autant de sourires d’un si petit bout. Effectivement ont ne vois pas de ressemblance flagrante les premiers tant et bizarrement c’est le double de son père. (sa dois être un truc de petit métisse :)). Félicitation pour se petit magnifique !! Et bravo au futures mamans nous n’ avons plus rien à vous cacher 😉

    Posted 2.6.18 Répondre
    • Dietrich Audrey wrote:
      Posted 2.20.18 Répondre
  79. Alhasani wrote:

    Bonjour, je suis tombé par hasard sur ton blog j’ai kiffé!!!!! Comment te dire que touttttttt ce que tu as évoqué j’ai l’impression que tu parle de mon histoire!!! Choquant!!! Je suis mais totalement en phase avec ce que tu dis!!!! Ma petite à 4mois et demi et c’est encore difficile pour moi. Pour le moment je suis seule mon mari n’est pas la. Prenez soin de vous.

    Posted 2.5.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      Je suis contente que le blog te plaise. A 4 mois et demi, c’est sur qu’on a pas encore tous ses repères, mais tout va bien se passer. Lentement, mais surement. Et c’est dur sans le chéri à côté. Courage ma belle. je t’envoie pleins de bisous à toi et à ta choupette. <3

      Posted 2.5.18 Répondre
  80. LillyMa wrote:

    Merci de cet article. Ma fille a déjà 3 ans passé et honnêtement j’ai dû penser comme vous a un moment donné. Mais en fait je peux vous dire que certaines vivent encore pire que cela. Ce que vous exposez est une réalité pour tous. Un grand classique de ma maternité… Après ça passe et on oublie. On oublie très vite. Les enfants sont un puits de bonheur et je ne m’attarderai plus sur tous ces points là pour le 2e si un jour j’ai cette chance. Et puis il y a celles qui galère plus d’un an après et qui se rendent compte de choses bien plus graves. Endometriose, abcès dans les reins, perte de dents…. Et j’en passe.
    Moi c’est ça que j’aurais aimé savoir. Mon amie s’est faite opérer 3 fois du rein à cause d’un accouchement par césarienne difficile, une autre à failli y rester. Moi c’est le moins grave j’ai de découvert mon endometriose. Ça m’a valut près de 2 ans de saignements et parfois d hémorragie et un risque de devenir stérile. Ma vie est un enfer. Mais je ne regrette rien et dès que possible je remet ça. Les petits déboires de la maternité ne sont rien comparé à ce que certaines vivent. Pensez à elles quand vous avez un coup de blues. Ce n’est pas si important. Votre libido revient au galop vous arrivez à retrouver votre féminité et vous vous sentirez de mieux en mieux. Ça ira vous verrez.

    Posted 2.5.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      Merci pour ton commentaire. Je sais qu’il y en a qui souffrent beaucoup plus que ça. Mais je ne peux que raconter ma propre expérience afin que les autres sachent qu’il faut en parler au lieu d’en faire un tabou. Ce n’est que comme ça qu’on sera mieux informée et qu’on prendra les mesures nécessaires pour y faire face, même dans le pire des cas. Merci donc d’avoir partagé votre expérience 🙂 Je vous souhaite du courage et bonne chance pour la suite. Des bisous.

      Posted 2.5.18 Répondre
  81. Helena wrote:

    Merci d’avoir partager ton expérience sans aucun filtre ! J’aurai aimé être informé de cela avant d’accoucher. Je me reconnais bien dans ton article.

    Posted 1.27.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      Je t’en prie. Je suis ravie qu’il t’aie plu

      Posted 2.5.18 Répondre
  82. Muriel wrote:

    Autre commentaire à ajouter : il est assez difficile d’apprécier toutes ces personnes « amies » qui se permettent de te dire qu’elles ne comprennent pas pourquoi tu souffres alors que tu as eu une césarienne!! C’est tellement plus facile qu’un accouchement naturel!! Elles oublient que si tu allaites, tu n’as droit à aucun calmant..Merci à ces personnes qui te font te sentir encore plus nulle…

    Posted 1.26.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      C’est souvent l’ignorance qui fait dire ça. Et puis les vraies amies te soutiennent quand tu leur dit que tu ne vas pas bien au lieu de chercher à te culpabiliser de trop te plaindre. La prochaine fois qu’une personne essaie de te faire te sentir nulle, fais lui lire l’article. Si elle ne comprends pas et continue par être méchante, vire la de ta vie si c’est possible. Bisous

      Posted 1.27.18 Répondre
  83. Muriel wrote:

    Merci!!! Bravo pour cet article!! Je me suis vraiment retrouvée pour le post accouchement de ma première fille. Je m’apprête à accoucher de jumeaux dans 3 jours, mais connaissant déjà l’après, je m’y prépare beaucoup mieux. C’est pour ça que tu as raison : c’est très très bien d’être prévenue!! Muriel.

    Posted 1.26.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      Je t’envoie tout plein d’énergie positive pour ton accouchement. <3

      Posted 1.27.18 Répondre
  84. lilii wrote:

    super article! comme j’aurais aimé le lire avant mon accouchement en avril 2017
    j’étais préparé à tout, j’ai super bien gérer laccouchement qui as été plutôt difficile
    mais ÇA!!! l’après ….
    Je ne m’y attendais pas du tout
    moi qui ait tjr été sportive (ce qui n’as pas été un avantage durant la poussé car périné très musclé qu’il as fallu assouplir avec des « massages » dites plutôt dechirage)

    Posted 1.25.18 Répondre
    • Trysha wrote:

      Oh la la, je ne veux même pas imaginer ce que ça doit être dans les faits cet assouplissement du périnée.

      Posted 2.5.18 Répondre
  85. Sylvie Mbizi andoki wrote:

    Tout pareil au debut, merci!
    Au final plus d amie seul et hospitalisé.

    Posted 12.27.17 Répondre
  86. Cassa wrote:

    Merci merci merci!!! Je me retrouve à 100% !! Et il est vrai que personne ne parle de l’après comme si cetait tabou!!
    Chers papas soyez gentils et compréhensifs!!
    Mon fils je t’aime (même après toute cette souffrance!!!!!!)

    Posted 11.24.17 Répondre
  87. claire wrote:

    bon, euh, comment dire….,
    ton article est juste génial pour la future maman que je m’apprête à devenir d’ici un mois !!!!

    merci pour tous ces conseils et ou avertissements et les articles annexes que j’ai lu aussi , dans la foulée …
    je le garde de coté pour le relire une fois que j’aurai mis au monde ma petite merveille et je ne manquerai pas de remettre un petit com , une fois que j’aurai vécu tout ca 🙂

    en tout cas, merci de ta franchise qui fait du bien 🙂

    Posted 11.7.17 Répondre
  88. Edwige wrote:

    moi je n’ai pas connu autant de malaises, oui les vomissents du premier trimestre et la salivation étaient au RDV mais je n’ai pas eu tout le reste.j’etais en pleine forme.même mes contractions et mon temps de travail étaient de courte durée bon quand je dis courte durée les deux ont fait quatre heures et oui la douleur était au RDV mais douleur que jai su géré grâce aux bons conseils de la sage-femme .et puis j’avais eu aussi toutes les informations nécessaires de la sage-femme,de ma maman et biens d’autres personnes
    en ce qui concerne le sang après l’accouchement j’ai pu utiliser une serviette hygiénique normale après deux jours et je me rappelle pas avoir eu les contractions.
    pendant ma grossesse je n’ai pas pris de poids.je suis restée égale à moi même.après l’accouchement à un moment donné j’ai eu trois kilos de plus mais très vite je suis revenue à mon poids normal.
    par contre l’engorgement oui je l’ai connu,et aussi les hormones qui te fond détester ton homme…(ah ça c’était trop fort chez moi)
    bref j’ai vécu une grossesse des plus paisibles je dirai surtout que j’avais un tout petit ventre.
    aujourd’hui je suis comblée par ma petite fille de sept mois
    rien ne vaut la vie de maman,c’est un pur délice surtout quand tu as un enfant qui est toujours joyeux et qui est très espiègle.

    Posted 3.16.17 Répondre
  89. Kharynn wrote:

    Les makis mon DIEU! Devoir s’en priver pour le bien être de BB c’était tellement frustrant. C’est marrant de réaliser que l’aventure liée à chaque grossesse/naissance est à la fois differente et semblable d’une mère à une autre.
    Bravo pour ce texte qui relate de manière assez marrante une réalité qui, quand on la vit l’est beaucoup moins.

    Posted 3.14.17 Répondre
  90. HODONOU wrote:

    Bonjour à vous femmes de valeur. Juste pour vous encourager. Ce n’est pas facile de donner et de prendre soin de la vie(bebe). Vous êtes des femmes fortes et pour ma part je vous respecte. Je prie Dieu que toutes celles qui sont enceintes et qui n’ont pas encore accouché que votre grossesse se passe bien et que vous accouchez sans problème par voie basse. Je prie aussi que votre post-accouchement se passe aussi bien. Un gros bisous à toutes ces héroïnes, ces dames de fer

    Posted 3.14.17 Répondre
  91. Sonia wrote:

    En tout cas merci beaucoup.. vraiment bon à savoir. . J ai surtout été captivité par la lecture et la manière de traduire ton expérience..

    Posted 3.13.17 Répondre
  92. Ekpehoassi wrote:

    J’aurais dû lire cet article il y a un an LOL !! J’ai eu la chance d’avoir une grossesse paisible jusqu’à ce qu’à la 37eme semaine ou tout a changé !! J’ai fait une pré-eclampsie et j’ai été déclenchée pour que ma fille naisse dans de bonnes conditions par voie basse, après environ 17h de travail. Après le plus dur a surtout été les douleurs dues à l’episiotomie et la galère pendant 3 semaines pour faire mes selles. La première semaine j’avais une telle gêne à cause de l’episiotomie que je marchais presque les jambes écartées. Difficile de s’asseoir pour allaiter convenablement ma poupée tellement les points de suture étaient douloureux. J’ai vécu le baby blues pendant environ 2 semaines lorsqu’après les premières visites chez le pédiatre il est ressorti que la croissance pondérale de ma fille était très limite alors que j’avais opté pour l’allaitement maternel exclusif, j’ai ressenti une grosse vague de culpabilité… Bref, aujourd’hui elle a 12 mois une semaine et je suis heureuse d’avoir souffert pour elle. Le mal de dos n’est pas resorbé mais je fais avec. Jusqu’à présent je n’ai pas perdu l’habitude de la veiller lorsqu’elle dort, un pur plaisir de la voir dormir. La prochaine expérience ?! Eh ben dans 3-4 ans 😉 Bon courage à toutes les mom et mom to be !!

    Posted 3.13.17 Répondre
  93. Tal wrote:

    Tu m’as fais rire, et c’est très rare vu mon état actuel..
    Ton article est toutefois, « rassurant » au moins je sais qu’après l’accouchement un autre combat m’attends… Encore !

    Ceci dit, ton fils te ressemble quand même ! En tout cas, n’ayant jamais vu le papa je retrouve certains traits chez ton fils (les yeux, le sourire…)

    Posted 3.13.17 Répondre
  94. asciena wrote:

    Je n’avais déjà pas envie d’enfanter mais alors avec ton article j’en ai encore moins envie.
    Mais qu’est-ce que tu m’as fait rire avec tes sushi et ton champagne, tu devrais te lancer dans un 2eme Sketch dans le genre de Florence Foresti, j’en ai ris de toutes ces horreurs cité dans to articles lol
    Bref bon courage et bonne continuation pour la suite
    Bises

    Posted 3.13.17 Répondre
  95. ELLA wrote:

    Cet article parle de tout ce dont personne ne parle. Tout ceci est vrai. ET pour les montées de lait ; c’est encore pire lorsque vous travaillez et que vous devez partir en voyage sans votre bout d’chou. Je ne vous parle pas non plus de la lutte pour retrouver/garder son poids initial , même 1 an après. Mais après tout ceci j’ai bien envie d’être mère à nouveau, parce que pour moi ce fait n’a pas de prix.

    Posted 3.13.17 Répondre
  96. Super article ! C’est bien de pouvoir parler de toutes ces choses… Et bien moi (étant mannequin) j’attendrai encore des années … lol !

    Des bisous, et bon courage et de bonheur dans cette nouvelle vie !

    Posted 3.13.17 Répondre
  97. L’article est trop vrai! Il est vrai que les femmes ont tendance à ne pas tout révéler. J’en suis à mon troisième et j’ai accouché il y’a 6 semaines . Je dirai que de façon inconsciente on a tendance à faire abstraction et à rejeter les pires moments de la grossesse et le post partum.on a tellement souffert qu’il est plus facile de se focaliser sur les rares moments de bonheur. Sur la balance j’ai déjà retrouvé mon poids avant grossesse mais dans ma tete je metrouve énorme,laide ma peau tout entière dévasté par les vergetures jusqu’à la haute des genoux c’est horrible.je devais prendre des médicaments sous prescription durant lA grossesse pour essayer de contrer les multiples malaises dû au reflux gastrique qui m’ont souvent amenés aux urgences . Ca associé à tout ce que tu as mentionné DAns ton article. À vrai dire je ne me rappelle pas avoir eu de bon moment mis l’instant j’ai vu mon Bébé. J’oubliais je levais le matin Avec la bouche pâteuse et rempli de salive et je produisais plus de salive que de pipi. L’accouchement est un mystère car il ne faut pas oublier la grossesse comme le plus moment de leur vie (libido, beau teint, bonne appétit et presque pas de prise de poids, de beaux cheveux dû aux hormones, euphorie etc)Big up à toutes mamans

    Posted 3.13.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Tu as tout dit. Big up à toi et big up à nous toutes. Bisous ma belle.

      Posted 3.13.17 Répondre
  98. Lisette wrote:

    Oh je viens de lire ton article , je peux te dire que ce sont c’est choses négatives tout ce processus douloureux et même insupportable qui m’incite à vouloir faire un bébé , oui sa paraît un peu déjanter voir de la folie MAis c’est tout ce côté la qui me mets le baume au cœur
    Merci!

    Posted 3.13.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Je vois. Hahaha. Parce que le cadeau est à la hauteur des souffrances, voire plus 😉

      Posted 3.13.17 Répondre
  99. Willa wrote:

    c’est vraiment bien dit loool. Je rajouterai pour celles qui accoucheront par césarienne: ça fait MAL mais ça finit par passer, du courage. Perso mon fials a (déjà ?!) 6 mois et je n’ai toujours pas retrouver mon ventre d’avant, je garde espoir !

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Message à toutes celles qui ont eu une césarienne : big up à vous. J’admire votre courage. Ma belle, je ne peux pas te dire si tu retrouveras ton ventre d’avant tout de suite mais une chose est sure, quand tu le décides, rien ne t’arrêtera à part toi même. Je te fais des bisous

      Posted 3.13.17 Répondre
  100. J’ai détesté la rééducation du périnée …

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Moi aussi. Mais ma kinésithérapeute était trop gentille, du coup ça aidait à supporter. En plus c’est grave important de la faire.

      Posted 3.13.17 Répondre
  101. Arielle O wrote:

    Bel article ! ! Flippant et rassurant à la fois. Au moins je sais a peu près à quoi m’attendre. ..
    Merci miss

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Voilà 😉

      Posted 3.13.17 Répondre
  102. Fanny wrote:

    Ma première grossesse à été un calvaires. Mal de dos vomissements insomnies retard de croissance de ma fille et une cesarienne en urgence.. mon bebe en neonat avec un poid de naissance de 1,7kg pour 40cm les contractions après la a cesarienne l’hôpital qi perd le lait que je tirais depuis 1 semaine ….grossesse accouchement et suite de couches = catastrophe pour mon corps et mon esprit. Et nous revoilà 2 ans après avec une jolie poupée en pleine forme et moi enceinte de 6 mois avec une grossesse à risque teintées d’échos, d’une amniocentese (et ses delais d’attente entre les resultats) et d’un risque d’hospitalisation si petite poupette dans mon ventre ne grossit pas assez comme sa grande soeur. Malgré les douleurs, la rage de dents à devenir barge les nausées la prise de poid et tous les moments durs qui m’attendent je sais que ces moments sont les derniers car je n’aurais pas d’autre bébé alors j’essaie de profiter de chaque instant et de positiver. Je n’aurais jamais la chance d’accoucher par voie basse, je n’aurais pas vécu une seule grossesse sans risque mais le principal pour moi c’est de donner la vie à mes filles et qu’elles aillent bien :-). Mesdames courage!!!!

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Tu fais bien de positiver. Une fois encore, je pense que tout ça sera derrière toi quand tu auras bébé 2 dans tes bras. Courage ma belle.

      Posted 3.13.17 Répondre
  103. Merci pour ce billet qui lève les tabous. Heureusement j’ai des amies très cash qui m’avaient bien coachée. Contrairement à toi je n’ai pas du tout oublié la grossesse et ses 10 à 20 vomis par jour, les reflux gastriques et les jambes lourdes. Après 4 mois alitée avec menace d’accouchement prématuré, du diabète gestationnel, un hydramnios, et une cinquantaine d’heures pour accoucher (merci le déclenchement), ça a fini avec forceps et épisiotomie. j’ai l’impression que je commence seulement à m’en remettre 14 mois plus tard. Je n’ai pas retrouvé ma ligne loin de là mais l’énergie revient peu à peu. Mais malgré le calvaire je ne regrette rien du tout. Ma petite ogresse est un bonheur sur pattes.

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Les vomis c’étaient une horreur. je pense que j’ai refoulé ces souvenirs tellement j’ai détesté au point que je ne m’en rappelle plus. Tout ça pour une seule femme. Je t’admire. Et tu as raison, ta petite ogresse est trop chouuuu!!! Bisous ma belle.

      Posted 3.13.17 Répondre
  104. Article enregistré en favori!!!!! Goood ça fait flipper, mais j’ai aussi ri de ta franchise déconcertante!!! (Je n’oublierai pas Blorp Blorp )
    Ton bébé est magnifique ! Plein de bisous ma belle !

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Merci ma belle ^_^

      Posted 3.13.17 Répondre
  105. Colombe wrote:

    Super cer article…. On a une idee plus claire et se preparer…enfin si on peut dire ça… Merciii

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Si si! 😉

      Posted 3.13.17 Répondre
  106. Alda wrote:

    Merci pour ce super article. Je passe bientôt a mon 7e mois et ma grossesse m’en a fait voir des vertes et des pas mures. J’ai toujours le mal des transports et les satanés vomissements qui t’empêchent de succomber à toutes tes envies, à manger des doses pediatriques et des repas sans épices….Alors j’attends impatiemment la délivrance. Et avec ce que tu decris je vois que cette delivrance n’est que le début d’une autre galére…Aie! Heuresement qu’on aura bb dans les bras pour se donner du courage

    Posted 3.12.17 Répondre
  107. MARINA wrote:

    Merci pour l’article. Très intéressant. Il m’est arrivé les mêmes choses . A part tout ça j’ai eu beaucoup de vergetures qui me complexent jusqu’aujourd’hui et aussi des plaies sur le bout de mes sens en allaitant. Ce qui a fait que je n’ai pas pu l’allaiter plus de 3 mois. Mais Nursie nous a sauvé. Être mère est une expérience vraiment agréable et traumatisante à la fois. Mais aujourd’hui je suis prête pour mon deuxième enfant car je me sens plus forte pour affronter tout ça une deuxième et dernière fois

    Posted 3.12.17 Répondre
  108. Emma wrote:

    L un de tes plus beau article. Parfois je me dis si seulemen on pouvait creer une plateform ou on pourait discuter de tt en tant que new mom or mom to be ce serait tres soulageant. Ca fais vraiment du bien de partager des realités de ce genre. La vie de femme on le dit et le repete mais ce n est vraiment pas facile. Humm courage a toute. Mon fils a 1an et 1mois aujourd hui jai eu une cesarien et franchmen c etait tres douloureux. Surtout la 1ere fois que tu dois marcher, aller au toilette( pipi ou caca) ouff. Moi je n ai encore rien oublier de tout ca meme si ca fais 1 an et 1mois today. Epuis jne compte pa recommencer si tot ou peut etre jamais. Lol. Mes kilos j en avais perdu bcp mais pa vraiment le ventre. J ai essayer les abdo mais jne voyais aucun resulta et je n avais plus de motivation. Et depuis que jai commencer ma contraception( injection tous les 3mois) jai remarquer une prise de poids enorme. Le ventre n en parlons pas parfois j ai l impression d etre enceinte de 3mois parfois c est acceptable. J ai donc changer ma contraception jai now un IUD sans hormone mais le bad side d un IUD c est les regles super douloureux. Mais si c est ne plus prendre du poids haha Ibuprofen aidera pour la douleur. Je me suis remis au sport pour perdre mon ventre k jne suporte pa du tt kan je me mir. Trysha partage avec nous tes recettes d alimentation saines et les exercices que tu fais. Jai besoin de model et de motivation. Les gaines je ne supporte tout simplement pa. Lol. Si tu pouvais aussi faire un article sur les contraception et ton experience ce serait cool. Merci d etre si honnete et partager les choses comme ils sont. Bon dimanche a toute!!!

    Posted 3.12.17 Répondre
  109. D’habitude, je n’aime pas particulièrement les articles très longs mais celui-ci est vraiment intéressant ! Je ne suis pas maman ni enceinte pour l’instant mais honnêtement ton article me fait un peu peur…

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Haha, non, prends le comme un guide pour le futur. Au cas où tu souhaiterai vivre cette aventure. Comme ça tu ne seras pas perdue qd ça t’arrivera. Et puis on a des métabolismes différents. Ça pourrait mieux se passer 😉

      Posted 3.13.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      J’avoue que ce n’est pas très joli joli mais ça en vaut la peine, si tu en as vraiment envie. On est beaucoup plus fier d’un truc pour lequel on a grave galéré 😉

      Posted 3.13.17 Répondre
  110. Tessa wrote:

    Ah, je n’ai pas encore de bb et j’avoue que tout ça fait un peu peur. Mais après comme tu le dis dans ton article, la joie et le bonheur de serrer son enfant fait tout oublier. Ouh lala, impatiente de vivre ces moments précieux mais en même temps, dzns la peur totale…
    heureusement que tes articles permettent de se préparer à ce qui nous attend.
    Merci pour cet article ma belle !

    Posted 3.12.17 Répondre
  111. Nicole D. wrote:

    Cc Trysha merci pour ce post. C’est super intéressant. Moi j’ai pas encore eu de bébé ça fait flipper tout ce que tu as dit mais je crois que c’est une expérience formidable que d’avoir un bébé

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      C’est exactement ça. 🙂

      Posted 3.13.17 Répondre
  112. Juddy wrote:

    Ton articles est tellement vraie!!!! Moi aussi je me suis dit au il y avait une secte secrète des mamans qui t cachent bien se qui va t arriver!!!
    Ma fille à 5mois. Ma grossesse s est très mal passée, j ai eu de gros problèmes de santé, qui pouvaient coûter la vie à ma fille, donc angoisse quasiment allitee toute la grossesse etc etc plus de vie sociale énorme déprime. La suite n est pas mieux, accouchement avant terme à 36 semaines déclenché, en gros je suis arrivée pour un monitoring et je ne suis pas repartie. Mon état devenait trop risqué pour nous deux du coup il fallait faire sortir tout de suite ma fille. Stress, peur pas préparée du tout. Comme les médecins n arrivaient à déclencher mon accouchement ca c fini en césarienne d urgence. Après m avoir perce la poche des eaux. Je passe les’douleurs post césa. Le ventre flasque. La peur que cette ouverture de 20cm ne s ouvre justement. Puis le retour à la maison avec non pas un baby blues mais une dépression post parfum, en gros un baby blues x10 qui dure 3 mois minimum.
    Bref maintenant je regarde ma fille et je pourrais revivre tout ca des dizaines de fois juste pour la voir!!! Et je suis prête à remettre ca, des que ma cesa sera cicatrisee et pourra tenir une grossesse. Bref être maman c est le plus beau des combat
    Merci pour ton article

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Fanny wrote:

      J’ai vécu ma première grossesse exactement comme la votre et je suis de nouveau enceinte de 6 mois et grossesse à risque également je risque d’être hospitalisée la semaine prochaine mais malgré toutes les douleurs les nuits blanches à pleurer d’angoisse je suis d’accord avec vous, rien n’est plus beau que de leur donner la vie!

      Posted 3.12.17 Répondre
      • Trysha wrote:

        Tout à fait. Félicitations pour cette nouvelle vie que tu portes en toi et courage pour la suite. <3

        Posted 3.13.17 Répondre
  113. NAWO wrote:

    Sujet tabou dont nos mères et nos tantes évitent soigneusement de parler en nous rabattant le fameux « ça va passer… Toutes les femmes le font… Tu ne seras ni la première ni la dernière… » Oui… Mais concrètement ça donne quoi?
    Merci pour ton honnêteté !

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Je t’en prie ma belle. Je nous devais bien ça. 😉

      Posted 3.13.17 Répondre
  114. Azranail wrote:

    J’ai eu une grossesse compliquée et un post accouchement tout aussi difficile.
    Pourtant, je recommencerais sans hésiter si je le pouvais.
    J’ai pas aimé être enceinte ni accouché, ça a duré une plombe. Mais quand tu vois l’enfant… tu te dis que ça en valait la peine.

    Alors symptômes ^^
    Nausée
    Mal des transports
    Rétention d’eau
    Pas de douleur (j’ai un sed et lors de grossesse, c’est 50/50… soit on a nos douleurs normales accentuées soit on en a pas )
    Pas d’envie particulière

    Accouchement ^^
    2 hôpitaux (5 infi différentes et 3 docteurs)
    33h de travail
    Chute de tension…

    Poste accouchement
    Je n’ai pas un mon bébé avec moi. (Neonat)
    Baby blues
    Colère
    Règles abondantes mais très peu de temps
    Les douleurs du sed sont revenues plus fortes
    Contraction…dans le dos
    Infection urinaire

    Mais c’est passé au second plan quand j’ai pu retourner à la maison avec mon bébé et y rester. (4mois après l’accouchement, elle a eu une infection urinaire à 6 jours et une opération à coeur ouvert la veille de ses 2 mois d’où la durée d’hospitalisation.)

    Merci pour cet article.
    Xoxo

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Oh la la ma belle, j’espère que tu t’en remets. En tout cas, je suis admirative. Si ça ce n’est pas un super pouvoir. Je t’envoie pleins de bisous.

      Posted 3.13.17 Répondre
  115. Liberale CHAHOUNKA wrote:

    Hello!
    Merci pour ton article Miss. Je me suis retrouvée plusieurs fois dans ton article Oh la la : la partie avant l’accouchement ou tu es couchée jambes écartées et ou la sage femme passe et repasse vérifier que tu es dilatée: ho-rri-ble
    J’ai été déclenchée pour accouchée de mon fils: 2 jours à l’attendre, je vous épargne les contractions qui sont beaucoup plus douloureux en cas de déclenchement : God Have Mercy: les femmes souffrent

    Heureusement je n’ai pas eu de contractions pour le retour en place de l’utérus….

    Le manque de sommeil, le corps qui change, la tete de déterrée que j’ai eue pendant les 1ères semaines, le ventre encore gros comme une grossesse de 4 Mois, le sentiment de ne plus exister en tant que moi mais de n’être plus qu’une paire de sein: c’était dur….!

    Ce que personne ne dit non plus c’est que l’accouchement c’est comme passer sous un rouleau compresseur : pendant deux semaines au moins j’étais une douleur debout : Seigneur!

    J’ai pris moins de 9 kg pendant ma grossesse et il m’en reste encore 2 à perdre pour retrouver mon poids d’avant…. et tu as raison de parler du bassin car meme Si je rentre à nouveau dans tous mes vêtements d’avant mes pantalons sont justes au niveau du bassin et mon ventre? Ben je ne sais pas s’il sera à nouveau plat comme avant, vu en plus que je suis Fa-chee Avec le sport

    Bref, mon Amour a 5 Mois à présent, je n’ai rien oublié pour l’instant mais peu importe la journée que j’ai passée quand je rentre le soir et qu’il me voit, commence à gigoter et me sourit: Tout est parfait! Ma journée est faite ❤️

    Une dernière chose que personne ne dit: préparez bien votre depart en congé maternité car bien souvent les remplaçants au bureau sont la juste pour prendre votre Job ou vous mettre les bâtons dans les roues

    Bon dimanche à toutes

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Liberale CHAHOUNKA wrote:

      Pardonnez mes quelques fautes de frappe!
      Merci

      Posted 3.12.17 Répondre
      • Trysha wrote:

        Ne t’inquiètes pas ma belle. 😉

        Posted 3.13.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Pour elles c’est la routine. J’étais trop gênée mais j’étais sous péridurale alors je ne sentais pas grand chose. Mais ça reste horrible.

      Apparemment le déclenchement n’est pas top top. J’ai failli être déclenchée et j’étais contente qu’on me declenche. Pfffff. L’ignorance n’est pas bien hein. Heureusement que je faisais une carence en fer et le temps que je prenne mes doses, chouchou a décidé de venir tt seul. Ouf.

      Ah oui, un vrai rouleau compresseur. Tu es au bout de ta vie mais il faut s’occuper de bébé, de soi même. C’est lessivant. Mais c’est comme ça. Heureusement que la simple vue de ces bouts de chou nous fait oublier sur le coup ces épreuves.

      Posted 3.13.17 Répondre
  116. Oh mon dieu.. j’ai flippé. Haha. Je vais encore attendre quelques années finalement 😛

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Hahahaha

      Posted 3.13.17 Répondre
  117. Sika wrote:

    Hello Trysha,
    Merci beaucoup pour cet article , j’aurai aimé savoir tout ça avant d’accoucher il y a déjà 3 mois , surtout la montée de lait mon Dieu ! Pour moi c’est pire que les contactions (oui , oui vous avez bien lus lol)!
    J’ai même plusieurs fois pensé a arrêté d’allaiter tellement j’avais mal ! Mais quand je voyais le bien que cela procurait à ma fille j’ai persévéré (et je l’allaite toujours exclusivement ).
    Ce qui m’a vraiment mais vraiment attristée c’était mon corps (c’est toujours d’ailleurs) ! Je n’ai pris qu’à peine 5kg pendant ma grossesse mais mon corps a tellement changé ! Il est tout mou et mes hanches se sont un peu élargies ()!
    En tout cas , le bonheur que me procure ma fille
    C’est un amour tellement spéciale ❤
    Bon dimanche à vous 3

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Je t’en prie. ^_^

      J’ai allaité aussi et j’ai aimé le peau à peau avec bébé mais j’étais plutôt contente quand il a de lui même refusé le sein au bout du 3e mois. Je pense que si j’ai un autre enfant, je l’allaiterai aussi pdt un temps, pas plus de 6 mois, parce que je pense que c’est qd même la meilleure nourriture pour bébé.

      En plus le lait maternel est bourré d’anticorps. Et je suis d’accord. C’est un bonheur de les voir.

      Bon courage pour la suite. On est fortes. Bisouuuuuus

      Posted 3.13.17 Répondre
  118. Jennifer wrote:

    Les crevasses !!!!! C’est horrible. J’allaite et vraiment j’en ai pleuré tellement je souffrais ! J’avais une hantise de mettre bebe au sein du coup j’ai soigné et tiré le lait pendant 2 semaines environ sans donner le sein
    Ces seins qui font souffrir avec des engorgements quelle horreur c’est vrai que j’avais envie de me taper la tête contre le mur ! D’ailleurs je tire mon lait en ce moment même car bebe n’arrivait pas à teter correctement ^^
    Le sommeil est inexistant ! Ca c’est un problème pour moi lol j’ai accouché il y a 3 semaines et je n’ai pas dormi plus de 2h d’affilé depuis ( bon peut être 3 des fois haha )
    J’ai eu une déchirure et j’ai des points qui me demaaangent tellement !! Jusqu’à présent c’est désagréable :/
    Le ventre tout flasque
    Un petit baby blues est passé par là aussi Et c’est pas marrant :/
    J’ai connu les contractions après accouchement aussi très douloureuses, les lochies ( 3/4 jours intenses puis après comme des petits début de règles les 4 jours qui ont suivi, maintenant je suis dans la phase « pertes » lol )
    Er Le pire du pire pour moi dans tout ça : JE NE PEUX TOUJOURS PAS DORMIR SUR LE VENTRE !!!!!!!

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Les premiers jours, on passe en mode « zombie » et c’est vrai que donner le sein n’est pas une partie de plaisir. J’avais fait comme toi. J’avis tellement peur de revivre l’engorgement que je tirais mon lait tout le temps.

      Le sommeil les premiers jours, c’est dur car les bébés dorment toute la journée et du coup le soir, ils ne dorment pas. Et ils mangent toutes les deux voire trois heures. Avec de l’aide on s’y fait. Fais toi aider. Dors le matin quand bébé dort. Vis à son rythme. C’est horrible, mais ce n’est que comme ça que j’y suis arrivée. Même si tu n’as pas sommeil, couche toi dès que bébé est au lit aussi. Repose toi un max. Pour le reste, il n’y a que le temps qui règle tout ça.

      Force et courage à toi. Je t’envoie plein d’ondes positives et pleins de bisous.

      Posted 3.12.17 Répondre
  119. Louisa wrote:

    Moi j’ai connu les contraction de l’utérus après l’accouchement alors que j’avais accoucher par césarienne donc au finish j’ai eu droit a deux fois plus de douleur j’ai connu la monté de lait je suis tombe immédiatement malade ma température est monte et il fallait tirer le lait je pleurer comme un bébé. Je ne reconnaissait plus mon ventre avec plein de vergeture. Je dormais pas la nuit bébé avait tout le temps le sein dans la bouche bref ce n’est pas le bonheur totale.
    Mais aujourd’hui c’est le pied ils ont grandit et tout est oublie

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      C’est chaud la césarienne. Oui, parce que de toute façon, avec ou sans césarienne, l’utérus doit remonter. Gosh!!! Heureusement qu’on oublie avec le temps et que nos bébés sont choux. Enfin, jusqu’à l’adolescence. Haha

      Posted 3.12.17 Répondre
  120. Betsy A. wrote:

    Mikafui A.

    Posted 3.12.17 Répondre
  121. Marthe wrote:

    Je te lis et je me dis que j’aurais pû écrire cet article car tu retrace à la perfection ce que j’ai vécu et je vis depuis deux mois que je suis mère. Le pire chez moi, Ce sont les cris de mon fils la nuit. Je ne me lève pas avant 12h chaque jour parce la nuit je n’arrive plus à dormir. Je n’allaite pas. Donc parfois bébé repousse le biberon et a du mal à s’endormir. DONC BONJOUR UNE NUIT SANS SOMMEIL.
    Mon corps je n’y pense même plus. Je refuse d’ailleurs de monter sur une balance pour ne pas déprimer avec ce que je vais découvrir.
    et surtout la réduction de mes activités professionnelles. Étant hyper active, je vis mal le fait de ne plus travailler du tout. Mais, et c’est là que c’est un paradoxe, je n’arrive pas à m’éloigner de lui. Je redoute même la reprise du travail dans trois semaines.

    Bref, mon après grossesse n’est pas loin de ce que tu racontes. Ouf. Ça soulage. J’ai cru que j’étais la seule à considerer la grossesse et l’après comme un cauchemard.

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Les pleurs la nuit, c’est dur mais tu ne peux rien faire contre. Peut être que bébé fait des coliques aussi. Quand ils hurlent la nuit, soit c’est la faim, soit ce sont les coliques. J’ai écrit un article dessus aussi : http://tryshagaba.com/soulager-coliques-de-bebe/

      C’est vrai que le côté « vis en suspens » n’est pas agréable non plus, surtout quand on est hyper active et qu’on a besoin de faire 10.000 choses et d’être libre de pouvoir les faire. Hahaha. Le paradoxe dont tu parles, c’est l’instinct maternel. Tu ne pourras y rien faire car ça va être plus fort que toi. Heureusement 🙂

      Je te fais un gros câlin virtuel. On est fortes. Et bientôt, tout ces mauvais souvenirs seront derrière toi.

      Des bisous

      Posted 3.12.17 Répondre
      • Yvonne SEHOUETO wrote:

        Bonjour…
        Pour les lectrices en Afrique de l’ouest, il y a une tisane qui fonctionne super bien pour les coliques et autres désagrément qui empêchent bébé de dormir. Avec moi ça a très bien fonctionné. Ce dont les feuilles de l’arbre à graines d’awalé. En fon ça s’appelle adjikui man.
        C’est la maman qui boit, du coup ça ne marche que si elle allaite, puisque ça passe dans le lait pour le bébé.
        Très amer mais extrêmement efficace, utilisable jusqu’aux 6 mois de l’enfant. Voilà. Courage à toutes.

        Posted 3.12.17 Répondre
        • Trysha wrote:

          Merci pour le bon plan. 🙂

          Posted 3.13.17
      • Marthe wrote:

        Bisou ma puce. Je vois que la montée de lait a traumatisé plus d’une. Pour la montée je m’y attendais parce que j’avais déjà vécu l’expérience un an plus tôt. J’ai eu un bébé de 7 mois qui a rendu l’âme avant mon fils. Je me suis enfermée dans ma chambre des jours. Mais la montée de lait m’a fait sortir de mon refuge. J’avais les seins tellement durs et solide, une fièvre. Puisque je ne pouvais ni allaiter, ni tirer le lait pour le stocker, ma mère a mos un linge dans de l’eau chaude et me les a massé. Ce qui a fait couler le lait et a désengorgé les seins. Mais pendnat près de trois mois, mes vêtements étaient tout le temps mouillés malgré les coussinets.

        J’ai un peu passé sous silence mes péripéties avant la naissance de bébé. Moi ça été menace d’accouchement prématuré, donc fortes contractions depuis 5 mois et demies, 1 mois et demie d’hospitalisation avant mon accouchement à 36 semaines, accouchement déclanché avec toutes les douleurs insuportables liées au déclanchement, monitoring, hémorragies après accouchement, infection de bébé et chez moi la première semaine de vie, retention d’eau apres l’accouchement, hospitalisation de bébé pour ictère, et j’en passe. Mais quand je regarde bébé sourire, je ne peux pas te dire combien j’en suis fière

        Posted 3.12.17 Répondre
  122. Mikafui A. wrote:

    Merci Trysha pour cet article super utile. J’attends mon premier bébé et j’ai appris tellement plus en lisant ton article qu’à travers les bouquins et les témoignages que les mamans de mon entourage ont bien voulu m’en faire. Même ma mère ne m’a pas dit ces trucs c’est dingue !
    Encore merci. Des bisous.

    Posted 3.12.17 Répondre
    • Betsy A. wrote:

      Je te connais toi!!!mdr.
      L’article est super intéressant mais je n’arrive pas à le lire jusqu’à la fin. C’est vraiment dur. J’ai pensé à toi tout le long en plus. Haha. Kiss.

      Posted 3.12.17 Répondre
      • Trysha wrote:

        C’est vrai qu’il est long cet article 😉

        Posted 3.12.17 Répondre
    • Trysha wrote:

      Je t’en prie ma belle.

      Moi non plus ma mère ne m’a rien dit de tout ça. Je pense que c’est parce que c’est un poil flippant qu’elles ne le disent pas. Mais je pense que c’est bien aussi de savoir tout ça pour mieux anticiper.

      Des bisous et félicitations pour ta grossesse. Du courage aussi. Je te fais des bisous.

      Posted 3.12.17 Répondre
      • RODRIGUES wrote:

        Bonjour, j’aurai bien aimé avoir lu ton article avant ma grossesse. En effet, je me retrouve dans ton vécu. Surtout la partie post. Le sang m’a beaucoup choqué. Je m y étais pas préparée. Ce n’est pas le pire. Le pire c’était la salle de réveil. Au dirais je plutôt, « la salle des tortures ». Bon après, j’ai eu une grossesse gemellaire. Ça explique peut être cela. Normalement, j’aurai dû accoucher par voie basse (avec déclenchement au bout de la 38eme semaine), ca devait passer (radio ok) après de nombreuses heures pour 1/2 cm et juste 10min de poussée, césarienne en urgence.Déception totale. Et oui, le corps après, les contractions post, les hormones, la déprime. Maintenant après 5 mois, je peux vous confirmer qu’on s’en remet. Il faut un peu de temps. Mes filles sont en bonne santé, c’est tout ce qui compte. Par contre, je n’oublierai jamais. La seule chose que j’ai oublié en partie c’est la grossesse. Là je suis calmée pour la vie. Merci pour ton article. Il faut vraiment que je regarde le sketch de Florence, on m’en a déjà parlé. Bisous à ta petite famille.

        Posted 5.6.18 Répondre