8 habitudes à adopter pendant sa vingtaine

Top : Stradivarius // Gilet : Stradivarius // Jeans : Mango

Nos expériences font de nous ce qu’on est. Et à l’aube de ma trentaine (j’aime trop cette expression), quand je fais le bilan de ma vingtaine, j’en suis assez satisfaite.

Il y a eu des hauts, des bas, des très bas et des très hauts. Enfin, la vie quoi. Mais je suis toujours là, en pleine forme, avec plus de discernement et de possibilités devant moi.

Je suis trop impatiente/excitée d’avoir 30 ans.

D’accord, je poste des « memes » dans mes stories Instagram qui font croire le contraire, mais si je les poste c’est parce qu’ils me font mourir de rire. Pas parce que je ne veux pas avoir 30 ans.

Mon fils a hâte d’avoir 9 ans parce que sa tante lui a promis un skate-board pour ses 9 ans. Je fais ce parallèle parce que, lorsqu’ il s’agit de prendre de l’âge, je suis toujours comme un enfant qui est content d’avoir un an de plus, parce que les années qui passent lui offrent plus de possibilités et concrétisent ses attentes/rêves.

Ok, laissons un peu l’avenir radieux de mes 30 ans de côté et revenons à la vingtaine.

Si on me donnait la possibilité d’avoir à nouveau 20 ans, je refuserai. C’était une période remplie d’incompréhension, de doute et de colère, alors je n’en veux plus.

Mais si la moi actuelle avait la possibilité d’aller dans le passé pour donner des conseils à la moi qui venait d’avoir 20 ans (même 18), voici les habitudes que je me serai encouragée à adopter le plus tôt possible. Parce que la vie est trop belle une fois que t’as compris comment elle fonctionne.

1- L’auto-discipline

Je vous explique.

Dans toutes les choses qu’on aime faire (ou qu’on a envie de faire), il y a toujours une part de difficulté. C’est comme ça, c’est la vie. Si quelqu’un vous dit le contraire, il/elle vous ment.

Il y a toujours un prix à payer pour toutes les « réussites » que vous voyez. Il y a toujours des contraintes qui vont apparaître dès que vous commencez. Mais vouloir les esquiver revient à devoir abandonner dès les premiers signes de difficultés. Sauf qu’on arrive à rien lorsqu’on abandonne.

Pendant sa vingtaine, il faut chercher à savoir ce qu’on veut faire de sa vie. Une fois que vous avez identifié ce que vous voulez faire, il faut de la ténacité et une certaine discipline de soi pour le réaliser. Parce que la vie n’est pas facile. Mais il s’agit de votre vie. C’est vous qui décidez.

A 20 ans, on a quelque chose de formidable : de l’énergie. A 20 ans, on vous pardonnera vos échecs. Plus important encore, à 20 ans, vous vous pardonnerez vos échecs. Alors autant en profiter un max et ne pas avoir peur se se casser la gueule et d’essayer encore et encore jusqu’à atteindre votre but.

Il n’y a rien que vous ne puissiez réaliser si vous êtes prêts à travailler pour cela. Et si les choses deviennent dures, dites vous que ça fait partie du processus et cherchez des solutions pour avancer, au lieu de tomber dans la facilité (de l’abandon). C’est aussi là où il est important d’avoir de l’auto-discipline, car sans discipline, c’est compliqué de terminer les choses qu’on commence.

Enfin, à moins que ce que vous faites ne soit pas si important que ça pour vous. Et si ce n’est pas important, si ce que vous faites ne sert pas un but, pourquoi le faites-vous?

2- Passer à l’action pour dissiper la peur

Il faut apprendre à 20 ans, à savoir discerner la peur du danger.

La peur, c’est une illusion. Le danger est réel. Sauter en parachute si on ne l’a jamais fait peut être flippant. C’est juste flippant, pas mortel. Sauter d’un avion sans parachute en revanche, c’est la mort assurée.

Avoir peur c’est normal. La peur sera toujours là. Mais vous, non.

Elle sera toujours là, à chaque fois que vous songerez à faire des choses auxquelles vous n’êtes pas habitué(e)s. Mais vous devrez apprendre à faire les choses en dépit de la peur. Parce qu’une fois que vous passez à l’action, elle se dissipe comme un léger nuage de fumée.

J’ai tellement fait de choses en dépit de la peur qui m’animait que j’en suis venue à la conclusion, que la peur, c’est rien.

La peur t’enferme dans un carcan qui à la longue te bourre de regrets et d’aigreur. C’est une illusion qui t’empêche d’expérimenter la vie et de grandir (mentalement, émotionnellement, psychologiquement, spirituellement et même physiquement).

De l’autre côté de la peur sont les outils pour avancer dans la vie.

3- Être confortable dans l’inconfort

Soyez prêt(e) à vous retrouver dans des situations où vous vous sentirez vraiment vraiment mal à l’aise. Quand on arrive à se sortir de situations inconfortables/difficiles, on s’en sort toujours grandi. La confiance en soi se construit de cette manière.

De toutes façons, il n’y a aucun challenge dans la facilité et le confort. Et c’est incroyable d’arriver à ce stade où le cerveau voit l’inconfort comme faisant partie du processus, au lieu de le voir comme un obstacle insurmontable.

A 20 ans, vous pouvez vous amuser et profiter de la vie, mais gardez à l’esprit qu’il vaut mieux se méfier des choses qui ont l’air facile. Parce que certaines choses qui semblent faciles aujourd’hui peuvent vous rendre la vie difficile demain.

4- Dire non

Savoir dire non est une faculté à maîtriser avant la fin de la vingtaine. Soyez clair(e), dites non et assumez-le.

Dire non vous permettra d’éviter de perdre votre temps et votre énergie à faire des choses ou à trainer avec des gens qui sur le long terme ne vont rien vous apporter, à part du stress et des problèmes que vous n’aviez pas au départ.

5- Commencer avant d’être prêt

Lorsqu’on attend d’être prêts avant de commencer quelque chose, on ne le fait jamais. On est jamais vraiment prêts. Il nous manque toujours quelque chose. Et ce quelque chose, c’est l’expérience qui va nous le procurer, pas l’attente d’avoir tout pour soi. On a jamais tout pour soi.

Tous les experts ont été une fois des débutants. Alors commencez où vous êtes et avec ce que vous avez.

Sinon dans 10 ans, vous serez toujours au même endroit à blâmer je-ne-sais-qui (le ciel, votre tante au village, les circonstances, etc…) sauf vous-même pour ne pas avoir commencé plus tôt. Et je vous promets que 10 ans, ça passe vite. Hier encore j’avais 20 ans…

6- Prendre soin de sa santé

Si vous pensez que vous n’avez rien ni personne, vous vous trompez. Vous vous avez, et vous devez prendre soin de vous.

Buvez ces fichues 2 litres d’eau par jour, dormez suffisamment, bougez vote corps en faisant de l’exercice physique, apprenez à calmer vos nerfs méditer, mangez sainement, buvez raisonnablement si vous aimez boire.

Parce que ce serait dommage de vous donner du mal pour réussir dans la vie et que votre corps vous lâche.

…Et c’est inutile de fumer des cigarettes. Ça vous fait juste une haleine de chacal et des vêtements qui puent.  

7- Se forcer à lire

Ce n’est pas évident de continuer à lire lorsqu’on est pré-adulte. Entre les cours, la vie sociale, Netflix et j’en passe, on se retrouve à ne plus avoir du temps pour la lecture. Or les livres regorgent de siècles et de siècles de connaissances qui peuvent changer votre vie.

Lorsque j’ai repris la lecture, après avoir passé les 5 voire les 7 premières années de ma vingtaine à négliger les livres, c’était comme une nouvelle naissance. Lire a un effet sur l’esprit et l’âme que bingewatcher une série sur Netflix ne pourra jamais avoir. 

8- Rire de soi-même

La vie c’est rien. Ne vous donnez pas tant de mal à vous prendre trop au sérieux. Se prendre trop au sérieux est une perte de temps.

Vous voyez les fourmis? Lorsque vous en chopez une et décidez de la tuer, bah la vie aussi est comme ça. Un jour vous êtes là, et celui d’après vous n’êtes plus.

Donc respirez un gros coup et relâchez la pression. Tout va bien ok?

Au pire vous mourrez demain, au mieux vous avez encore une soixantaine d’années devant vous pour être tout ce que vous voulez.

Shop the post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires

  1. Lamo wrote:

    J’adore j’adore, je suis encore dans ma 20ene et tes mots sont juste réconfortant, je vais les écrites dans mon journal et les lires tous les jours. Tu es une personne formidable ne change rien ❤️

    Posted 3.25.21 Répondre
  2. pamela wrote:

    Très intéressant! Merci pour ce beau partage ☺️

    Posted 3.25.21 Répondre