5 choses qui m’aident à me sentir bien au quotidien

1- Méditer

Une des choses qui me fait le plus me sentir bien au quotidien, c’est de méditer de façon régulière.

Dans le monde dans lequel nous vivons, on a tendance à s’oublier au profit de nos occupations, de notre apparence, de nos circonstances et de l’avis des autres ; et la méditation a cette capacité de nous ramener à nous et de nous connecter à nos aspirations les plus profondes.

Pour cela, il suffit juste de s’asseoir dans un endroit calme, de mettre son minuteur pour 5 à 20 minutes, de fermer les yeux, de respirer profondément et de garder notre attention sur notre souffle tout au long de la pratique et le tour est joué.

Aussi paradoxal que cela puisse sembler, le plus difficile, c’est de juste s’asseoir. Mais à part ça, méditer est aussi simple que ça. Elle peut toutefois devenir plus complexe en fonction de l’intérêt qu’on y porte, mais elle peut rester aussi simple que ça.

Dans tous les cas, il en résulte des bienfaits durables, peu importe que la pratique soit simple ou complexe.

Méditer ne se fait pas non plus qu’en position assise. Les moments de ma vie qui ont le même goût que celui où je médite assise sont les moments où mes mains sont dans le sol entrain de jardiner ou lorsque j’attends les vagues pour surfer.

Ces moments de calme où il n’y a que moi, le silence et la nature sont tous autant aussi merveilleux que quand je suis sur mon tapis.

Lorsque je passe des jours et des jours sans méditer – ce qui arrive souvent – cela fini par me manquer et quand c’est comme ça, ne pas m’y remettre est plus une torture qu’autre chose. Parce que les journées que je commence en méditant se passent toujours bien.

Lorsque je médite, les événements du quotidien m’affectent beaucoup moins car mon esprit ne se laisse pas submerger par les circonstances et fait preuve de plus de discernement.

Cela a pour résultat de me faire prendre du recul face à des situations que j’aurai géré de façon moins en accord avec mes valeurs – si je n’étais pas dans un état d’esprit détendu et calme.

Méditer me fait accepter les choses telles qu’elles sont et non telles que j’aimerai qu’elles soient, et tout va bien car je suis beaucoup plus consciente du fait d’être la seule personne dont les actions sont les seules choses sous mon contrôle.

J’adore mon état d’esprit lorsque je commence mes journées en méditant parce que la sérénité qui les accompagnent n’a pas de prix.

2- Faire une activité physique ou sportive régulièrement

La deuxième chose qui m’aide à me sentir bien, c’est de bouger mon corps. De faire une activité physique ou sportive.

Nous ne sommes pas faits pour rester assis toute la journée. Pourtant, c’est ce vers quoi nous pousse nos modes de vie actuelles : dans la plus part des cas, on reste assis pendant de longues heures pour travailler, on s’assoit en conduisant, on s’assoit pour manger et on s’assoit une fois à la maison pour regarder la télé ou scroller nos réseaux sociaux, et cela quand on est pas couchés pour le faire.

Les raisons pour lesquelles il est important de pratiquer une activité physique ou sportive sont pourtant évidentes. On les connaît plus ou moins toutes.

Faire du sport favorise le maintien d’un poids de forme, prévient certaines maladies comme les maladies cardiovasculaires et certains cancers, renforce le système immunitaire et permet d’évacuer le stress.

Et pas besoin d’être un-e grand-e sportif-ve pour s’y mettre : marcher quelques minutes en extérieur ou même trémousser son corps sur des hits à la mode ou passés de mode font tout aussi bien l’affaire.

Peu importe l’activité qu’on choisit, lorsqu’on aime, on ne se rend même pas compte qu’on fait du sport. Ce n’est pas un calvaire et on prend du plaisir à la faire.

Pas besoin de se torturer à faire des abdos si on n’aime pas ça. Ne vous forcez pas à subir ce que vous n’aimez pas. Vous pouvez faire des activités qui vous font bouger et qui vous plaisent. Car plus que l’intensité que vous allez y mettre, c’est la régularité et la consistance qui vont faire la différence.

Ce que j’aime le plus lorsque j’arrive à faire du sport régulièrement, c’est cette sensation de fierté d’avoir battu la paresse. Parce qu’au lieu de rester vautrée dans mon canapé à me morfondre de mon état ou de mon manque de motivation, je me prouve que je suis toute à fait capable de surmonter les obstacles de mon mental et de les dépasser. Et ça, même quand on est à bout de souffle, ça fait un bien fou.

3- Pratiquer les affirmations positives

La 3e chose qui me fait du bien au quotidien, c’est de pratiquer les affirmations positives.

Je parle de « pratique » parce que ce n’est pas du tout évident au début.

Tu te dis des choses qui n’ont rien à voir avec ce que tu penses ou penses être, et tu veux les faire accepter à ton cerveau qui y est réfractaire.

Un exemple tout simple : en te disant devant ton miroir que tu es belle, ton cerveau ne voit que le bouton qui s’est pointé sur ton visage pendant la nuit et te dit « meuf tu mens, regarde comment ce bouton est moche« . Le truc, c’est que, c’est le bouton qui est moche. Pas moi.

Mais pour arriver à faire la différence entre le bouton cheum et la généralisation de la mocheté à tout ton corps, il faut de la pratique.

Et c’est la toute la puissance des affirmations positives. Lorsqu’on les pratique de façon régulière, elles apportent une nouvelle vision/conception de la vie et de soi-même et aident à faire la différence entre ce que te dit ton égo et ce qui est.

Ce sont des formules magiques qui agissent comme des déclencheurs de bienveillance envers soi-même.

Au début, cela peut paraître complètement idiot, mais les effets à moyen et à long termes sont indiscutables.

Voici quelques unes de mes affirmations préférées :

  • je suis aimée et soutenue dans tout ce que je fais
  • j’ai confiance en moi et en ma capacité à réaliser de belles choses
  • je me donne la permission d’être tout ce que je suis
  • je choisis de me fier à ma joie intérieure car elle est ma boussole
  • je ne me fie pas aux jugements, car tout jugement juge et ment

Vous pouvez créer vos propres affirmations positives en fonction de ce que vous recherchez comme effet en commençant de préférence vos phrases par « je ».

Je suis capable
Je suis forte
Je suis en bonne santé
Etc etc.

4- La nature

J’habite sur une île aux paysages sauvages et variés avec de nombreuses plages et de belles forêts préservées ; et je peux vous dire que ça fait une grande différence en matière de qualité de vie.

Rien ne me fait plus plaisir que de me réveiller le matin avec le chant des oiseaux, de découvrir de nouveaux sentiers ou de nouvelles plages, de me régaler de baies sauvages qui bordent les forêts ou de m’extasier devant l’aquarelle de couleurs éclatantes d’un coucher de soleil.

Une autre des activités qui me fait me sentir en contact avec la nature est le jardinage. J’ai un potager que je prends plaisir à créer depuis 3 ans et c’est fascinant de voir les plantes se développer, passer du simple stade de graines à celle de plantes fructueuses et nourricières.

Je trouve la nature magique. Elle a le don de nous connecter à la source qui lie tous les êtres vivants.

Pour moi la nature est comme un cocon bienveillant et protecteur qui accepte tout le monde tel qu’il est. Lorsqu’on est dans la nature, on se sent tellement bien qu’on en oublie les problèmes insignifiants qu’on pense avoir.

Il m’arrive de m’arrêter lorsque je vois un arbre, de mettre mes bras autour et de ressentir une connexion instantanément apaisante.

Vous devrez essayer. C’est trop bien.

5- Avoir un but

La cinquième chose qui me fait me sentir bien dans ma vie, c’est d’avoir des objectifs, et ce peu importe leur taille.

Les miens s’articulent autour de mon désir d’avoir une vie simple, paisible et en harmonie avec mes valeurs ; et comme c’est loin d’être le but le plus facile à atteindre, il faut que j’agisse dans ce sens et que je fasse constamment preuve de vigilance si je veux l’atteindre.

Et comme la vie n’a de sens que celle qu’on lui donne, avoir des objectifs, c’est déterminer et poser les jalons du reste de notre vie. C’est aussi la garantie de nous occuper de nos oignons.

Ne pas en avoir, c’est errer sans destination précise et se laisser porter par les circonstances, au risque de finir dans des situations hasardeuses. Dans tous les cas, comme dirait Sénèque, « il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va. »

Si vous n’avez pas d’objectifs, faites la liste de comment vous voulez vous sentir dans votre vie en répondant à ces questions : est-ce que votre vie reflète vos aspirations? Où en êtes vous de ce vers quoi vous aspirez? Quels ajustements doivent être faits? Qu’est-ce qui dans votre vie actuelle vous empêche d’avancer? De quelles habitudes devez-vous vous débarrasser?

Posez-vous ces questions régulièrement et répondez honnêtement à chaque fois, et vous trouverez de quoi vous occuper pendant tout le reste de votre vie.

*

**

Ce qui est marrant ou triste – c’est selon – chez l’être humain, du moins chez moi, c’est que je sais ce qu’il faut que je fasse pour me sentir bien. Pourtant, aussi simples qu’elles ne paraissent, il y a des jours où même m’asseoir 2 minutes pour méditer est un chemin de croix. Et chose encore plus marrante, c’est que lorsque je me force à le faire, la teneur de mes journées change de manière positive.

En ce moment je vais très bien, et le point commun de mes journées est que je prends la peine d’intégrer dans mon programme quotidien, une de ces choses, peu importe que j’en ai envie ou pas. Et cela fait toute la différence.

J’ai donc eu, suite à cette constatation, envie de partager avec vous ces 5 choses qui participaient à l’équilibre de mes journées et à mon bien-être.

Dites moi si vous avez la même impression aussi. Celle de mieux gérer vos journées et votre vie quand vous faite une de ces 5 choses ou pas? Dites moi en commentaires ce que vous en pensez.

Des bisous.

*épinglez cette image sur Pinterest pour retrouver facilement cet article et la relire au cas où*

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.