Soulager les coliques de bébé

Les premières semaines de Georges-Alexandre, nous avons eu droit aux fameuses coliques de bébé. Vous savez, quand votre nourrisson après avoir mangé le soir – la plupart du temps ça arrivait surtout le soir mais aussi certains matins -, n’arrive pas à dormir, n’arrête pas de se tortiller et de hurler à vous fendre le cœur. Un vrai cauchemar.

Au début l’Homme et moi étions déboussolés puis nous avons vu la pédiatre qui nous a rassuré et dit que c’était sans danger pour le bébé et qu’en principe, elles ne dureront pas plus de trois mois.

Trois mois, écouter son bébé pleurer pendant 3 mois? Like seriously? En plus elle l’a dit comme si ce n’était rien.

D’accord, on comprend qu’elle soit blasée et qu’elle en a du voir passer des parents dont les bébés étaient sujets aux coliques mais nous dire que c’est normal et que ça passera genre au pire des cas à 3 mois, et nous donner comme seul conseil de lui faire faire un rot après les repas, c’était un peu abusé.

Qu’à cela ne tienne, parce qu’une fois rentrés, nous avons fait nous même nos recherches et sincèrement, on ne saura jamais si ce sont les méthodes qu’on a essayées pêle-mêle qui ont marché et qui ont fait disparaitre les coliques ou si elles sont parties d’elles même.  Tout ce qu’on sait c’est qu’elles ont disparu plus vite qu’on ne l’imaginait.

Donc, avant de vous affoler et de supposer que votre bébé est sujet aux coliques, assurez vous que sa couche ne soit pas mouillée, qu’il ait bien mangé ou qu’il n’a pas juste besoin que vous le preniez dans vos bras. Un bébé pleure d’abord pour ces trois raisons. Après, s’il se tortille dans tous les sens, que son ventre devient dur et qu’il hurle, là vous pouvez essayer ces méthodes qui ont fait leurs preuves avec Georges-Alexandre.

Trysha Gaba - Coliques bébé 2

Lui faire boire un sachet de Calmosine avant les repas : Il y avait un échantillon de Calmosine dans le pack cadeau que j’ai reçu à la maternité et après avoir lu le guide sur les nouveaux nés, j’ai décidé de le lui en donner pour voir si ça marche sans l’avis de la pédiatre. (C’est de l’homéopathie et ce n’est composé que de plantes, on s’est dit que c’était sans danger pour lui, même à quelques jours de vie). Ça a marché. En tout cas, il n’a plus hurlé après avoir mangé. Du coup, le lendemain, on a racheté une boite de 12 dosettes. Les coliques se sont arrêtées avant qu’on ai pu finir la boite. Et c’est tant mieux.

Le mettre sur le ventre : A l’hôpital on nous a dit de ne jamais coucher le bébé sur le ventre et blablabi et blablabla, mais dès qu’on le mettait sur le ventre, il se calmait. D’ailleurs on a gardé l’habitude de le coucher sur le ventre et il dort très bien dans cette position.

Lui masser le ventre après le repas : avec une huile de massage ou son lait pour le corps, faire de légers mouvements circulaires avec vos mains sur son ventre.

Lui faire faire son rot après les repas : C’est la moindre des choses. On lui fait faire ses rots tout le temps, même maintenant qu’il n’a plus ses coliques. Pour nous, c’est un signe qu’il a bien mangé. Et lorsqu’il fait des rots, il ne blague pas. Ce sont des sont des rots de compète. Haha.

Lui mettre une bouillotte sur le ventre : Cette méthode n’a fait que l’énerver en plus. Donc on ne l’a fait qu’une fois.

Trysha Gaba - Coliques bébé 4

Si toutes ces méthodes ne marchent pas, je ne vois pas trop d’autres solutions. Enfin si, je crois que le plus important, c’est de garder son calme. Chaque bébé est différent et si vous écoutez bien le vôtre, vous finirez par trouver des solutions.

Surtout, ne vous énervez pas, ne paniquez pas, tout va bien. Soufflez, puis prenez votre bébé dans les bras, bercez le, calmez le, rassurez le. Ça marche aussi très bien celle là. Même après les coliques. 😉

J’espère que mon expérience et ces méthodes pourront aider les nouvelles mamans à mieux gérer ce moment de stress qu’est la période des coliques.

Je vous envoie des bisous chargés de courage.

Georges-Alexandre porte : Pyjama – Gémo et mange sa Sophie la girafe.