LOADING

Type to search

Personnel

Sinon, ça fait quoi d’être enceinte? Mon bilan à 25 semaines de grossesse

Trysha 5 octobre 2015
Share

Quand je pense que ça fait plus de 6 mois que je suis enceinte et que ça fait plus de six mois que je me dis qu’il faut que je documente ma grossesse sur le blog! Au départ je voulais faire un article par trimestre mais voilà où nous en sommes : à J-4 de la première échographie du troisième trimestre et toujours pas un seul article. Enfin bref, comme on dit, vaut mieux tard que jamais.

Aujourd’hui je me lance.

Lorsqu’en avril, j’ai eu le coup de fil du labo qui m’appelait pour me confirmer que j’étais bel et bien deux dans mon corps, j’étais loin de me douter que ça allait être une aussi grosse aventure. Personnellement, je ne me suis jamais spécialement  intéressée à ce sujet et les femmes enceintes que j’ai connues ou connaissais ne donnaient pas forcément de détails sur leur état. D’ailleurs avoir un enfant n’était pas la première chose sur ma liste des choses à faire avant 30 ans, même si ça en faisait partie. [Si si, j’ai une liste des choses que je dois accomplir avant mes 30 ans]. Ce n’était juste pas prioritaire.

Les premières semaines qui ont suivi, j’ai détesté la nouvelle et ai mis du temps à l’accepter, surtout que du côté de mon état de santé rien n’allait comme je voulais. Mais avec le recul, je me suis rendue compte que ce n’était ni la fin du monde ni la fin de ma vie et que de toute façon, ma vie est un magnifique désordre organisé. Fallait juste que je fasse avec et que je me réorganise en conséquence. Aussi simple que ça.

Avril – Juillet 2015 : The epic period

Symptômes : Malade comme jamais je ne l’ai été. J’ai même cru que je ne m’en sortirais jamais à un moment. C’était horrible. Parait que ce n’est pas le cas chez toutes les femmes mais moi j’en ai bien bien bien bavé. Je crois que j’ai tout eu :  nausées, vomissements après chaque repas, fatigue, hypersensibilité à la lumière, migraines atroces, courbatures, et j’en passe. Je n’aime plus me souvenir de cette période et j’ai même supprimé presque toutes les photos de moi à cette période. Ça me rend malade rien qu’à y repenser.

Poids : Je faisais 52 kilos avant d’être enceinte, puis j’en ai perdu 4 entre avril et mi juin, que j’ai repris un mois après. Pour résumer, j’ai oscillé entre 52 et 48 kgs.

Style vestimentaire : Inexistant ou douteux. Mes vêtements se résumaient aux t-shirts et pantalons de jogging de mon mari et à mon dashiki. Ils étaient confortables et amples. C’est tout ce dont j’avais besoin et mon apparence était le dernier de mes soucis. Oui, je me faisais pitié des fois mais ça ne durait pas longtemps. Une migraine bien dosée ou un bon malaise et je n’y pensais plus.

Envie alimentaire : Ayimolou sinon rien vu que je ne pouvais rien garder. Mais j’avais une forte envie de manger togolais. Il fallait que l’Homme aille faire le tour des épiceries africaines pour me ramener mon adémè ou mon gombo sinon c’était la cata même si juste après avoir mangé, tout ressortait. C’est bon vous avez compris que j’ai vomi toute cette période.

Dégout : Pour tout le reste surtout pour tout ce qui était burgers et pizzas. Je ne supportais plus non plus l’odeur de mes parfums ni de mes produits de beauté. Prendre les transports en commun, aller au restaurant ou me retrouver au centre commercial entourée de monde : L’HORREUR!!! Je détestais toutes ces choses que j’aimais plus ou moins faire.

La honte : Avoir vomi dans le salon de mes beaux parents comme une débutante. Parce qu’évidemment j’ai fini par maîtriser l’art de vomir avec classe* mais ce jour j’ai échoué comme une vraie débutante. Snif!

Sommeil : Je dormais tout le temps. Il fallait juste que je reste au même endroit pendant 5 minutes et je tombais de sommeil. La seule chose qui me sortait du lit, c’était l’envie de pisser. Pas d’insomnie.

Vergetures : Non. C’est une des choses qui m’horripile le plus. Sauf  que des fois, si elles doivent apparaitre, elles apparaissent. On ne décide pas. Personnellement, je préfère prévenir leur apparition donc j’ai pris toutes mes dispositions pour ne pas les avoir ou en avoir le moins possible.

Sport : Ha ha ha!!!

Bébé bouge : Oui, mais je ne le sentais pas. Je ne le voyais bouger qu’aux échographies.

Ce qui m’a manqué : Pouvoir voyager, bloguer, manger des sushis, boire du martini et du champagne, bref pouvoir faire toutes les choses que j’aime

Juillet – Septembre

Garçon ou fille : Bizarrement, comme pour son nom j’ai envie de vous dire mais non, on préfère garder ça pour nous. Du moins jusqu’à la baby shower.

Symptômes : Mal de dos (j’ai même une ceinture de maintien dorsal) et vomissement (une fois par jour puis une fois par semaine à partir d’août et une fois de temps en temps maintenant). Eh oui, quand il y en a plus, il y en a encore.

Poids : 54 kgs

Style vestimentaire : J’ai investi dans des robes de grossesses mais je ne les porte pas vu que je rentre toujours dans mes vêtements normaux, même dans mes pantalons. *danse de la joie*

Envies alimentaires : Pâtisseries, couscous, eau super glacée limite glaçon, smoothies et raisins

Dégout : pour tout ce qui est burgers, pizzas et gras

Sommeil : Insomnie. Fallait que ça arrive.

Vergetures : Toujours pas. En espérant que je n’en ai pas non plus les prochains mois.

Sport : Ha ha ha, c’est quoi ce truc?

Bébé bouge : Oui beaucoup, un vrai karaté kid. C’est une sensation bizarre et top en même temps. Sauf quand il se pose sur ma vessie.

Ce qui m’a manqué : me coucher sur le ventre, les sushis et le champagne

Nouvelle passion : prendre des photos de mon ventre pour avoir un maximum de souvenirs

Je suis impatiente : de décorer sa chambre, de voir mon bébé en vrai, de retrouver mon ventre sans rien dedans et de vivre à fond cette nouvelle vie à trois, avec notre mini nous.

*L’art de vomir avec classe : Vous êtes certains de vouloir en savoir plus?

Tags:
Previous Article
Next Article

18 Comments

  1. helene 18 janvier 2016

    s est sa que j ai peur moi je esite un peux de faire un enfant j ai 22 ans s est jeune quel qu un peux me donne des conseille

    Répondre
    1. Trysha 21 janvier 2016

      A 22 ans, tu as encore le temps d’y penser et de t’y préparer. 🙂

  2. missmanuella 13 octobre 2015

    Je suis très contente pour toi…Tu est encore plus rayonnante et surtout félicitation le meilleur reste à venir…

    Répondre
    1. Trysha 18 octobre 2015

      Merci miss ^_^

  3. Odile KMK 6 octobre 2015

    Depuis le temps que j’attendais cet article, on dirait c’est moi qui t’ai engrossé, lol… je suis contente que tu sois épanouie avec la grossesse. En ce qui concerne le fait de vomir avec classe, j’attends les détails… ha ha ha… ciao mabelle. bisouuuuuuuuuu!!!!

    Répondre
    1. Trysha 7 octobre 2015

      Ha ha ha, non ma chérie, tu ne veux pas savoir

  4. troume isabelle 6 octobre 2015

    J’ai adoré lire ton article, jai egalement su au mois davril le debut de ma grossesse. Bien des choses a vous ,et bon courage pour la suite

    Répondre
    1. Trysha 7 octobre 2015

      Contente que l’article t’ai plu. Aaah, du coup on aura nos bébés pratiquement à la même période. Felicitations et courage à toi aussi pour la dernière ligne droite

  5. Careme Barbera 6 octobre 2015

    Cc ma belle.Ton article me fait revivre les bons et pires moments de ma grossesse sauf que moi j’etais mme sucrerie et pizza car le reste ressortait en quelques secondes…
    Et je suis tout à fait d’accord avec Viviane,toutes les femmes devraient vivre cette expérience et le plus beau c’est quand tu auras ton bout de chou dans tes mains.
    Personnellement donner la vie à ma fille a été la plus belle chose de ma vie.
    Du courage et prends soin de vous.
    🙂

    Répondre
    1. Trysha 7 octobre 2015

      Le sucre oui, mais pas à outrance non plus. La pizza non

      En tout cas je suis hyper impatiente de l’avoir dans les bras.

      Pleins de bisous à toi et à ton bout de chou.

  6. Evyly 5 octobre 2015

    Ah ah j’adore ton article. Tu prends tout ça avec bcp d’humour. Félicitations et bon courage bises

    Répondre
    1. Trysha 7 octobre 2015

      J’ai essayé de relativiser au maximum le revers de la médaille de cette aventure qu’est la grossesse. Et puis avec le temps on oublie certaines choses et même si j’ai vraiment détesté être enceinte les 4 premiers mois, maintenant tout va bien et je préfère en rire. Rire et profiter de ces derniers moments. Des bisous ma belle.

  7. Viviane 5 octobre 2015

    Eh bien FÉLICITATIONS ma belle! Ce n’est pas facile mais dès que tu verra ton bb tu réalisera que ça en valait vraiment la peine. Par expérience je dis que toutes les Femmes devraient vivre ces instants au moins une fois au cours de leur vie. Bien de chose à toi et au karaté Kid. Bises

    Répondre
    1. Trysha 5 octobre 2015

      Merci ma belle. Oui, je suis reconnaissante envers mon Dieu de me permettre de vivre cette expérience. ^_^

  8. Nana Benz 5 octobre 2015

    Félicitation Trysha!!!

    Répondre
    1. Trysha 5 octobre 2015

      Merci miss ^_^

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Next Up