LOADING

Type to search

Etre parent

Comment bien vivre ses premiers mois en tant que mère.

Trysha 2 juillet 2016
Share

Trysha Gaba - Bien vivre sa maternité 1

Trysha Gaba - Bien vivre sa maternité 5

Trysha Gaba - Bien vivre sa maternité 2

Trysha Gaba - Bien vivre sa maternité 3

Trysha Gaba - Rouen 1

Trysha Gaba - Bien vivre sa maternité 6

Trysha Gaba - Bien vivre sa maternité 7

Trysha Gaba - Bien vivre sa maternité 8

Trysha Gaba - Bien vivre sa maternité 10

Trysha Gaba - Bien vivre sa maternité 9

Trysha Gaba -Bien vivre sa maternité 16

Trysha Gaba - Bien vivre sa maternité 11

Trysha Gaba - Bien vivre sa maternité 12

Trysha Gaba - Bien vivre sa maternité 16

Trysha Gaba - Bien vivre sa maternité 13

Être devenue mère a été pour moi une des expérience les plus merveilleuses de toute ma vie. J’ai l’impression de dire ça tout le temps. Et c’est vrai. Mais pas seulement. Les premiers mois en tant que mère ont été aussi les plus éprouvants et les plus frustrants de toute ma vie.

J’avais beaucoup entendu parler du baby blues (la dépression post-natale) que les mères subissaient après avoir eu leur enfant et c’est très facile de se sentir complètement dépassée par la situation si on ne prend pas quelques dispositions.

Entre les hormones en furie dans votre corps, vos membres qui vous tiennent à peine, vos seins gonflés à bloc et méga douloureux, votre cher utérus qui se remet en place dans une série de contractions douloureuses pour ne citer que ceux là, et votre enfant qui braille à côté à 2h du matin alors que vous avez fait tout ce qu’il fallait, soit vous éclatez en sanglots et envoyez tout valser, soit vous éclatez en sanglots puis vous vous reprenez tellement vous en avez vu des vertes et des pas mures depuis l’annonce de votre grossesse et ce n’est pas maintenant qu’il est là, que vous allez vous laissez aller.

Personnellement, je m’y attendais. Je savais que ma vie allait subir un bouleversement complet, que ça n’allait pas être facile. Je m’y suis préparée psychologiquement, j’ai assisté à tous mes cours de préparation à la naissance (qui en passant nous ont beaucoup aidé), je me suis persuadée à maintes reprises que ce n’était pas la fin du monde et que beaucoup de femmes avant moi s’en étaient bien sorties, que c’était pour une cause extraordinaire, mais laissez moi vous dire, on est jamais assez bien préparée pour cet heureux événement mais oh combien intense qu’est l’arrivée de son enfant. Encore plus lorsque c’est le premier.

Vous avez trouvé génial de ne pas avoir vos règles pendant 9 mois, et bien vous en aurez pour votre grade. Deux semaines minimum d’écoulement de sang et autres tissus adipeux dégueu. Le glam total.

Vous aimiez le calme qui régnait dans votre maison avant bébé? Vous pouvez lui dire adieu.

Vous aimiez votre gros ventre tout rond (enfin dont la forme dépendait des jours) lorsque vous étiez enceinte? Après l’accouchement, il sera vide et ne deviendra pas automatiquement plat. Bienvenue dans le monde des mamans. Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin!!!!!!!

Mais ne vous inquiétez pas. Si d’autres l’ont fait avant vous et continuent d’en faire, c’est que ce n’est vraiment pas la fin du monde. Soyez indulgentes avec vous même et vous verrez, tout ira bien. Voire très bien.

Je ne vous promet pas que ça va être parfait, mais voici comment vous pourriez passer les étapes des premiers mois sans vous retrouver complètement submergée par la situation.

Préparez vous à être un torrent d’émotions contradictoires. C’est normal. C’est la faute aux hormones. Ha!

Laissez vous aider lorsque vous en avez l’occasion. Ne vous accaparez pas votre bébé et vouloir tout faire toute seule. Oui, c’est votre bébé mais il le sera toute votre vie. Là il est question de se reposer. Acceptez l’aide de votre famille et de votre mari lorsqu’ils veulent vous aider à vous occuper de votre enfant. Votre corps vous remerciera.

Dormez lorsque votre bébé dort. Après mon accouchement, mon gynécologue m’a donné ce conseil. J’ai pensé, mais il est fou lui. J’aurai d’autres choses à faire. Et les premiers jours à la maison, je n’ai pas suivi son conseil. J’avais toujours un truc à faire. Et puis, faut dire que dormir sur commande après 21 ans, c’est compliqué. Mais très vite, j’ai compris pourquoi il me l’a dit. On ne fait rien de bien en étant fatiguée. Même si c’est difficile au début, forcez vous. Mettez vous au lit. Si le sommeil ne vient pas (il viendra je vous assure), au moins, vous vous serez reposée.

Foutez la paix à vos kilos superflus. Au début, j’étais obsédée par mes kilos et mon ventre. Je m’affamais pour les perdre vu que je n’avais pas le droit durant un certain moment de faire des abdos (que je déteste de toutes les façons) et c’était dangereux. Surtout que j’allaitais mon fils. Ma mère m’a dit d’arrêter ça et que si j’ai été enceinte pendant 9 mois, il fallait minimum le même nombre de mois pour que le corps se remette comme avant. Vous venez de donner la vie, ce n’est pas une mince affaire. Si vous pouvez et si ça vous fait plaisir, perdez vos kilos, sinon, soyez indulgentes envers vous même. Et arrêtez de regarder les comptes Instagram de ces femmes qui maigrissent de façon express après leur accouchement. Décomplexez, vous venez de donner la vie putain. Vous êtes une super héroïne.

Allaitez ou pas, c’est votre choix. Vous n’avez pas besoin d’expliquer vos raisons à qui que ce soit. Your boobs, your choice. Point.

Posez des questions. Autre conseil de mon gynécologue. A votre médecin, à votre gynécologue, au pédiatre de votre bébé, à votre mère ou à celle qui s’en rapproche.

N’écoutez pas tous les « tu dois faire ci, tu dois faire ça ». Vous ne devez rien faire si le cœur ne vous en dit pas. C’est vous qui connaissez votre bébé et qui savez ce dont il a besoin. Si ce ne sont pas des conseils de votre pédiatre, vous pouvez ne pas les prendre en compte.

Laissez votre bébé pleurer. Au début, ça fend le cœur mais ces petits mioches sont de gros emmerdeurs. Le mien je peux vous dire que c’est un sacré comédien. Des fois ils pleurent/crient parce que ça les éclate ou parce qu’ils veulent être dans les bras. Sauf que c’est impossible de les avoir tout le temps dans les bras. On ne fait rien sinon. Vous faites comment pour prendre une douche sinon?

Si votre bébé a mangé, que sa couche est propre, que son lit est propre, que sa température est normale, que la température de sa chambre est Ok, qu’il n’a rien de suspect sur sa peau (comme des petits boutons), laissez le brailler. Il se fait les cordes vocales. On s’y habitue vite.

Prenez des photos de votre enfant, tout le temps. Filmez le. Lorsqu’il est dans de bonnes dispositions et souriant, n’ayez aucune honte à dégainer la caméra. Tenez un journal si vous pouvez, ça vous fera de bons souvenirs. Perso, quand on regarde les photos de naissance de Georges-Alexandre avec mon mari, mes copines ou ma sœur, et qu’on regarde les photos actuelles, qu’est-ce qu’on rigole. C’est quoi la vie, sans les jolis souvenirs?

C’est OK de faire semblant de dormir quand votre bébé se réveille à 2h du matin pour que son père aille s’en occuper. Là je parle d’expérience. D’accord, il faut beaucoup d’entrainement et de maîtrise de soi pour s’empêcher de bouger (limite faire la morte) lorsque son bébé pleure. Foutu instinct maternel. Mais comme pour toute activité, avec de l’entrainement, on y arrive. Ou pas.

Vous avez le droit d’avoir peur. Bah oui, tout ce qui est nouveau fait peur. Mais dites vous que ce petit être que vous avez dans les bras est votre bébé, et pas un alien. Quoique. Et que de toutes les façons, vous avez été créée pour prendre soin de cette petite créature et que vous pouvez.

Ne comparez pas votre bébé à un autre. Non non non. Ce n’est pas parce que le fils ou la fille de telle fait ci ou ça à 4 mois que le vôtre est obligé de faire pareil.

Au final, les pires ennemis de la nouvelle maman, c’est la peur de ne pas bien faire et le sentiment de culpabilité qui s’en suit. Respirez un gros coup et dites vous que, si même Snooki est devenue maman, c’est que vous pouvez le faire. Faites vous confiance. Vous êtes une maman qui déchire, bordel!

[df_divider el_width= »100″ style= »solid » accent_color= »#ffa096″ border_t_width= »2px » padding= »20px 0″ position= »align_center » el_class= » »]

6 mois après la naissance de mon fils, lorsque je regarde le chemin parcouru (oui 6 mois c’est du chemin parcouru, un long chemin) je me dis qu’on s’en est plutôt pas mal sorti. Ah, j’ai oublié de vous dire, prenez le temps de faire autre chose, de sortir de chez vous, de vous faire plaisir. Faites garder votre bébé ou emmenez le avec vous si la situation le permet, mais ne restez jamais cloitrée chez vous.

Nous avions pris les photos dans la vieille ville de Rouen. Il ne faisait pas froid mais il ne faisait pas beau non plus. La Normandie quoi. Quoique, j’ai adoré l’ambiance sombre des photos. D’habitude j’augmente la luminosité pour avoir des photos plus claires mais là, je les ai trouvées belles comme elles étaient.

Je porte : T-shirt manches longues – Uniqlo // Short en jeans – H&M // Sac inspiré de la Kelly – Ebay // Chaussures – Stradivarius // Lunettes – Zara

Chouchou porte : T-shirt – Tex Baby // Salopette – Mes petits cailloux // Chaussures – Primark

[df_divider_text title= »Me trouver sur les réseaux sociaux » title_align= »separator_align_center » el_width= »100″ style= »solid » accent_color= »#ffddd8″ padding= »20px 0″ position= »align_center » el_class= » » border_t_width= »2px »]

Snapchat : misstrytry
Instagram : misstrysha
Facebook : Trysha Gaba.
Twitter : @misstrysha

Enregistrer

Tags:

12 Comments

  1. Angelique oum hanna 11 février 2017

    Et oui la vie de maman c’est pleins d’émotions différentes. Ma fille à 8 moi et je viens d’apprendre que je suis enceinte à nouveau ( grossesse souhaitée ) maintenant que je suis enceinte je me dis que je suis folle lol . Enfaite non cest tellement magnifique ma seule crainte les nuits . Mais sincerement je souhaite à tout le monde de connaître ce bonheur de donner la vie c’est la plus belle chose qui me soit arrivée et jai hate que ca recommence ^^ .
    En tout cas très jolies photos à croquer ce petit bout

    Répondre
  2. Aglaé 11 février 2017

    Merci pour ces conseils rassurants ! Ça fait plaisir de lire un billet comme ça. Je le garde sous le coude pour le relire quand je serai maman (ce qui, j’espère, finira par arriver)
    Et je me disais bien que le décor ressemblait beaucoup à Rouen ! C’est joli !
    Bonne journée !

    Répondre
  3. Patricia 17 septembre 2016

    Bonjour Trysha
    Article parfait ! Beaucoup devraient lire ça car certaines comme nous n’ont pas eu la chance qu’on leur dise tout cela .
    Beau bébé !

    Répondre
    1. Trysha 19 septembre 2016

      Merci miss ^_^

  4. Emmanuella 7 juillet 2016

    Nice one 😉
    Tres edifiant comme article. Et pour certaine d entre nous qui avions deja passé cette etape on se rend juste compte qu on a fais le necessaire. Et c est surtout interessant de savoir que ce qu on a vecu ou ce qu on vit on n est pas seule a le vivre.

    Répondre
  5. Francine 5 juillet 2016

    Merci Trysha de partager ton expérience avec nous, je me sens rassurée en lisant cet article.
    Ce n’est pas évident de devenir mère car nous avons des appréhensions malgré le bonheur qui nous submerge.
    Ce n’est pas évident mais je n’hésite pas à poser des questions à mon entourage et cela me rassure.
    Actuellement, j’essaie de profiter des soldes au mieux pour préparer la layette de bébé. Il y a pas mal de choses auxquelles je dois y penser et je me pose pas mal de questions (pas ex. Ne connaissant pas la taille finale de bébé, faut il prendre plus de vêtements de 1 mois, de 3 mois ou de 6 mois? Collants ou leggins? )…

    Ce n’est pas facile, mais je peux y arriver. Je reste positive.

    Bises.
    Francine

    Répondre
    1. Trysha 5 juillet 2016

      Tu fais bien de profiter des soldes pour acheter les affaires de bébé mais je te conseillerai de te concentrer sur les gros matériels plutôt que sur les vêtements.

      La plus part du temps, les amis, la famille offrent des vêtements donc tu verras que faire un stock de vêtements n’est pas nécessaire.

      Mon fils, il a même pas eu le temps de porter certains vêtements qu’il était déjà trop grand pour rentrer dedans. C’est là que tu regrettes d’avoir acheté trop de vêtements en avance. Surtout ceux du 1er au 3e mois.

      Ne te prends pas la tête. Tu achèteras au fur et à mesure en fonction des besoins de bébé. Il y a toujours des bons plans tout au long de l’année pour acheter des vêtements.

      Pour les vêtements de naissance, il faudrait attendre la dernière échographie et par rapport au poids de ton bébé, tu sauras s’il ou elle portera des vêtements taille 0 ou 1.

      Collants ou leggings? Tu décides. 🙂

      Je compte écrire un article complet sur le sujet (guide d’achat pour bébé) depuis mais la flemme. 🙁

      Vu que tu soulèves le sujet, je pense que je vais finalement le faire. Ça répondra peut être plus clairement à tes questions.

      Reste positive 😉

      Des bisous et du courage.

    2. Emmanuella 7 juillet 2016

      Salut Francine
      Eh bien comme Trysha la dit, ne te prend pa la tête à faire un stock de vetement. Avant la naissance de notre fils nous avions acheter 2 pants pour newborn, 4 bodysuits manche longue et 4 en manches courtes pour newborn. Et Puisqu’il etait né en hiver nous avions prevu 1 manteau pr baby. Nous avions plus depensé dans les meubles necessaires pour l accueillir (berceau, rocking chair, balancette, changing table,armoire et les trucs pour toilettes et la deco de sa chambre qui etait tres simple ). Les amis et famille offriront plus de vetements a la naissance ou si tu fais un baby shower. Au fur et a mesure que baby grandi tu lui achetera des vetements.

  6. Willa 2 juillet 2016

    Ton article fait vraiment écho dans ma tête. À un peu plus de 6 mois de grossesse je me pose tout un tas de questions. Les hormones me jouent déjà des tours parce que j’oscille entre euphorie et doute. Bref! Je me renseigne le plus possible, je pose bcp de questions au gynéco, à la sage femme, à mes copines maman… tout ça pour être un minimum prête et rassurée. Mais je crois que ça va le faire. Comme tu dis, plusieurs l’ont fait avant nous et y ont survécu alors pourquoi pas moi?
    Bises

    Répondre
    1. Trysha 2 juillet 2016

      C’est normal. Les doutes, les questionnements, tout ça prouvent que tu as envie de bien faire. T’inquiètes, tout ira bien. 😉 Je t’envoie plein d’ondes positives et de courage pour la suite. Des bisous.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *