Beignets de cornilles (Gaou)

Les gaous sont des petits beignets à base de cornilles (haricots à yeux noirs) qu’on retrouve en Afrique de l’ouest. Selon le pays, son nom peut varier.

Ainsi au Ghana ce sont des Akra, au Nigéria des Akaras et au Togo, chez moi, on les appelles « gaou ». Comme dans la chanson premier Gaou de Magic System. Sauf qu’ici Gaou n’a pas la même signification. Haha.

Ils sont vendus au bord de la route et accompagnent généralement une bouillie nommé « Koko » que j’adorais boire lorsque j’étais à Lomé mais peuvent aussi se manger trempé dans du piment ou dans une sauce tomate en apéritif ou en snack.

A Lomé c’était tellement facile à trouver que je n’avais jamais pris la peine d’en faire. Sauf qu’ici, les facilités ne sont plus les mêmes. Va trouver une vendeuse de Gaou à Paris. Hahaha.

Du coup, j’ai du me retourner vers la seule solution qui se présentait à moi : en faire moi même. Et contrairement à ce que je pensais, — au fait je n’y ai même jamais pensé, parce qu’il n’y avait aucun intérêt à y penser — c’est que la recette de ces petits beignets délicieux et crousti-croquants était extrêmement facile à faire.

Enfin, une fois la première étape passée. Vous verrez dans la recette. Elle est chiiiiiante! Mais après, c’est hyper méga facile. J’en avais fait il y’a quelques semaines et je compte en refaire bientôt car le gaou, c’est trop la vie. Et mes deux hommes ont approuvé la recette. 🙂

[yumprint-recipe id=’7′]

Si vous le refaites chez vous, promettez moi de me dire ce que vous en pensez. Vous pouvez aussi poster les images sur Instagram ou sur Twitter si vous y êtes avec le hashtag #tryshacuisine

Des bisous